Hooliganisme à Anvers: 6 personnes suspectées de l'attaque d'un bus sous mandat d'arrêt

Six individus sur 11 personnes suspectées d'avoir attaqué un bus de supporters de Beerschot-Wilrijk le 13 août dernier ont été mis sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction d'Anvers. Un autre suspects a été libéré sous conditions et quatre autres ont pu disposer.

Les six individus, membres du noyau dur de l'Antwerp, sont suspectés d'avoir agi en bande, de coups violents et de destructions. L'incident a eu lieu dans le centre de Mortsel lorsqu'un bus de supporters était attendu par un groupe d'individus masqués. Les individus auraient jeté des pierres et seraient ensuite entrés en confrontation avec plusieurs passagers du bus.