BRUXELLES

Peraïta de retour au Samusocial

Peraïta de retour au Samusocial

Selon son avocat, «Madame Peraïta considère être apte à exercer sa fonction le plus sereinement possible.» Reporters/QUINET

Pascale Peraïta a l’intention de reprendre sa place de directrice au Samusocial ce vendredi.

Selon la RTBF, l’ex-administratrice-déléguée du Samusocial Pascale Peraïta entend faire son retour en tant que directrice au Samusocial à la fin de la semaine. L’ex-présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles, poussée à la démission par les remous provoqués par l’attribution de jetons de présence au sein de l’ASBL, a réitéré sa volonté au nouveau conseil d’administration de mettre fin à son congé sans solde en tant que directrice et de revenir, à ce titre, au sein de l’ASBL dès ce vendredi.

M. Peraïta avait bénéficié d’un congé sans solde, en tant que directrice, à la fin de l’année 2013, lors de son accession à la présidence du CPAS de la Ville de Bruxelles.

Dans une lettre envoyée aux dirigeants de l’ASBL le 1er septembre dernier, son avocat avait déjà fait part de l’intention de sa cliente de reprendre cette fonction, sitôt sa démission d’administratrice effective, ce qui est le cas depuis mardi. Le congé pour maladie de Mme Peraïta arrive à échéance jeudi.

Contacté par la RTBF, l’avocat de Pascale Peraïta a confirmé l’intention de sa cliente «de se présenter ce vendredi pour assumer pleinement sa fonction de directrice du Samusocial. Madame Peraïta considère être apte à exercer sa fonction le plus sereinement possible», a-t-il dit.

La volonté unanime du landerneau politique bruxellois est d’empêcher l’ex-prédidente du CPAS de la Ville d’encore exercer une fonction dirigeante au Samusocial. En l’état juridique actuel du dossier, Mme Peraïta pourrait prétendre à une indemnité de préavis en cas de licenciement.