MARCHE-EN-FAMENNE

Voilà à quoi ressemblera la Tour de la Famenne

Le bureau d’architectes Hotua-Poncelet a présenté le projet de l’affectation future de la tour de la Famenne, qui sera comme un phare sur la Famenne.

Nous l’avions annoncé dans notre édition du 23 septembre dernier, la SA Circus Belgium a demandé à la Ville de Marche l’autorisation d’exploiter une salle de jeux au pied de la tour de la Famenne, tous les jours, 24 heures sur 24.

«Nous avons déjà reçu énormément de demandes d’établissement de salles de jeux au centre-ville de Marche, et nous y sommes à chaque fois fermement opposés, en raison de la proximité avec le milieu scolaire, indique le bourgmestre marchois André Bouchat. Ici, c’est différent, la distance est assez raisonnable pour éviter que la jeunesse ne soit tentée. Il s’agira d’une salle de jeu de type Circus, comme à Arlon par exemple. Ce ne sera pas un casino.»

L’établissement de la salle de jeux à cet endroit stratégique fait également l’objet d’une contrepartie, sous forme d’une convention avec clause résolutoire. Le projet d’exploitation de cette salle de jeux est lié à un projet plus général de rénovation de la tour par la société Circus, qui est en négociation avec les propriétaires actuels pour l’acquisition de la tour. De plus, ces travaux devront être réalisés dans un certain délai. Ce n’est que si tous ces travaux sont réalisés que la SA Circus pourra exploiter sa salle de jeux.

Rendre à la tour son rôle de symbole

La rénovation de la tour est un problème qui se pose depuis de nombreuses années. «Nous avons même pensé à la démolition, confie le bourgmestre, mais celle-ci est tout de même estimée à 500 000€. Au-delà de çà, les Famennois y sont très attachés. Elle tient lieu de repère, elle a valeur de symbole pour beaucoup de Famennois. C’est pourquoi l’option de la restauration est privilégiée.»

David Hotua et Pierre Poncelet, du bureau d’architectes HP, sont venus présenter le projet de rénovation de la tour de la Famenne, sur lequel ils travaillent depuis pas loin de deux ans déjà. Avant toute chose, ils ont expliqué la complexité de cette restauration tant l’état sanitaire de l’enveloppe extérieure s’est dégradée.

Un point de vue à 360° sur la Famenne

«Dans ce projet de réaffectation, nous sommes partis de l’idée qu’il fallait rendre son rôle de symbole à la tour de la Famenne, qui fait partie intégrante du patrimoine marchois, insiste David Hotua La tour se muera désormais en un point de vue à 360° sur la Famenne. Le tout sur trois niveaux. Finis les projets horeca, de logements ou de bureaux qui impliquaient des mesures de sécurité quasiment impossible. Nous avons eu de nombreux rendez-vous avec les services incendies. Rayon sécurité, il nous fallait prévoir un double escalier, au lieu du seul actuel. Ce sera chose faite sans toucher à la structure du fût. Nous démonterons l’escalier actuel pour le remplacer par deux escaliers hélicoïdaux superposés. L’ascenseur sera maintenu.»

Reste la structure supérieure fortement endommagée par les ravages du temps. «Nous la démonterons pour la remplacer par une structure de moindre circonférence. Cette structure sera alors ceinte d’un bardage métallique ajouré et coloré. Elle sera, de plus, illuminée la nuit. Elle rayonnera donc tel un phare sur la Famenne», conclut l’architecte marchois.

Le projet de rénovation est passé à l’unanimité.