CYCLISME

Un ancien médecin du sport accuse Leontien van Moorsel d’avoir utilisé de l’EPO

Un ancien médecin du sport accuse Leontien van Moorsel d’avoir utilisé de l’EPO

AFP

Un ancien médecin du cyclisme a accusé la Néerlandaise Leontien van Moorsel, 47 ans, de dopage. Dans une interview au Volkskrant, Peter Janssen affirme avoir délivré de l’EPO à la multiple championne du monde et olympique.

Selon le médecin, van Moorsel est venue environ six fois chez lui. «Le compagnon de Leontien, Michael Zijlaard, était toujours présent. Ils venaient en dehors des heures de bureau», a raconté Janssen.

Dans le journal, Janssen raconte que Van Moorsel a reçu sa première cure d’EPO au printemps 2000, en vue des Jeux Olympiques de Sydney, où elle a remporté trois médailles d’or (épreuve en ligne et contre-la-montre sur route et poursuite sur la piste) et une d’argent (course aux points).

Janssen, 75 ans, s’est confié au Volkskrant car il pense que le système doit être réformé. «Il faut en parler publiquement, sinon le dopage continuera et rien ne changera.»

Egalement championne olympique du contre-la-montre et médaille de bronze de la poursuite à Athènes, Van Moorsel a nié l’utilisation d’EPO dans le journal. «Je suis allé voir le docteur Janssen dans les années 90, vers la fin des années 90, 2000 ou 2001. Il m’a donné des conseils sur mon alimentation et mes programmes d’entraînement. Je suis très reconnaissant envers le docteur Janssen. Il m’a donné la motivation pour croire à nouveau en moi au moment de mon retour», a réagi van Moorsel dans le Volkskrant.