Les mouvements décoloniaux soutiendront une motion pour une plaque commémorative à Mons

Les mouvements décoloniaux soutiendront le 12 septembre au Conseil communal de Mons une motion déposée par Georges-Louis Bouchez (MR), conseiller de l'opposition, pour une plaque commémorative de l'indépendance du Congo et de l'une de ses figures principales, Patrice Lumumba.

Le Conseil communal de Mons discutera, le 12 septembre, d'une motion visant à installer une plaque commémorative de l'indépendance du Congo et de Patrice Lumumba, Premier ministre de la République Démocratique du Congo, sous le porche de l'Hôtel de ville, ont indiqué vendredi dans un communiqué le Collectif Mémoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations et les groupes Intal Congo et Change.

"L'installation de cette plaque sera un parfait exemple des valeurs que doit véhiculer notre société aujourd'hui", indiquent les associations. "En face des monuments construits il y a un siècle pour soutenir la colonisation, nous voulons avoir des symboles qui montrent que notre société met en valeur les hommes et femmes qui se sont battus contre la colonisation."

Le collectif mènera une action le 12 septembre à 18h30 devant la statue de Léopold II, rue des Fossés à Mons. "Nous déposerons des photos de victimes de la colonisation pour rappeler les morts issus du processus colonial, et nous dirigerons ensuite, de façon pacifique, au Conseil communal de Mons pour y soutenir la motion", a indiqué Antoine Moens de Intal Congo.