NATURE

VIDÉO | Deux hippopotames sauvent un gnou de la mâchoire d’un crocodile

Un touriste a capturé ces images rares où un gnou piégé dans les crocs d’un crocodile doit sa survie à deux hippopotames.

Il y a peu, dans le parc Kruger en Afrique du Sud, le touriste de 72 ans Mervyn Van Wyk et sa femme Tokkie étaient au bon endroit au bon moment pour assister à une scène très particulière. Sur YouTube, cette opération de sauvetage s’est hissée dans le top des tendances. Mais ne vous y méprenez pas: les «sauveteurs» n’ont rien d’héroïque.

Sur la chaîne YouTube du parc, qui relaie la vidéo, le touriste explique qu’ils avaient croisé un groupe de gnous, de zèbres et d’impalas, et qu’ils ont décidé de s’arrêter à proximité pour prendre des photos. Quand un gnou se fait harponner par un crocodile, le couple sort sa caméra et la laisse tourner pendant plusieurs minutes.

Le bovidé se débat sans succès, impuissant et coincé dans cette mâchoire implacable. Le reptile l’éloigne du rivage, attendant que sa victime meure de fatigue. Mais c’était sans compter sur deux autres bêtes, qui font leur entrée quelques minutes après que le piège se soit fermé sur la patte du gnou. Les touristes pensaient qu’il s’agissait d’autres crocodiles qui voulaient leur part du gâteau. Mais ce sont deux hippopotames. Ces derniers approchent avec précaution, sautant brusquement sur le crocodile pour le forcer à lâcher prise.

Le gnou ne manque pas l’occasion pour fuir. Il s’en va en boitant, mais en vie. Sa situation n’a pourtant rien de très réjouissant: il n’aura aucune chance lors de sa prochaine rencontre avec un prédateur.

Ne parlons pas, non plus, de comportement héroïque de la part des deux pachydermes. Les guides témoins de la scène attribuent leurs actions à celles d’animaux défendant leur territoire, et non la veuve et l’orphelin. Ils auraient chargé le crocodile dans le seul but de faire dégager un concurrent (le gnou) de leur zone.