Turquie: Le journaliste allemand emprisonné se porte bien en dépit de l'isolement

(Belga) Le journaliste allemand Deniz Yucel, emprisonné en Turquie depuis 200 jours, se porte bien en dépit de son confinement en cellule isolée, a informé son épouse vendredi. Le journaliste français Loup Bureau, étudiant à Bruxelles, est aussi pour sa part toujours incarcéré dans le sud-est du pays.

Deniz Yucel "se porte bien mentalement et spirituellement", a informé Dilek Mayaturk-Yucel dans les médias allemands. Le correspondant pour le journal Die Welt consulte les journaux, lit des livres, essaie de rester en forme en attendant son accusation, a-t-elle ajouté. Elle a insisté toutefois que son mari avait été placé en cellule isolée, ce qu'elle décrit comme "une violation des droits de l'homme". M. Yucel est détenu en Turquie depuis février et est accusé de "propagande terroriste" et "d'incitation à la population." Le couple s'est marié dans la prison de Silivri près d'Istanbul en avril. Pas moins de 22 autres citoyens allemands ont été détenus en Turquie depuis la tentative de coup d'Etat échouée l'été passé, selon le ministère allemand des Affaires étrangères, dont neuf sont encore en cellule. Le journaliste français Loup Bureau, étudiant en journalisme à l'Ihecs à Bruxelles, est aussi incarcéré Turquie depuis fin juillet, à Sirnak dans le sud-est du pays. Il est soupçonné par les autorités locales d'activités "terroristes" en lien avec des combattants kurdes de Syrie. Le ministre belge des Affaires étrangères , Didier Reynders, accompagne les démarches françaises en vue d'obtenir la libération du jeune homme. La Belgique insiste notamment sur les conditions de détention de l'étudiant et sa libération qu'elle souhaite la plus rapide possible, quitte à ce qu'elle intervienne en l'attente d'un procès. (Belga)