article abonné offert

NIVELLES

Deux bassins… mais dans quel état!

Deux bassins… mais dans quel état!

Sur cette affiche du 1er janvier 1897, on peut y voir le patronyme Jeuniaux, qui a donné son prénom à la «baignoire à Batisse» (wallon pour Jean-Baptiste) de la rue Samiette. -

À deux jours de l’ouverture de la nouvelle piscine, un petit tour dans le passé avec les bassins des hospices de Nivelles.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 37 des 428 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?