ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC

Un Wanzois meilleur belge à Chamonix

Un Wanzois meilleur belge à Chamonix

François Rouchet, premier Belge sur la TDS, et Jérôme Vanderschaeghe, premier Belge sur la CCC, courent tous les deux aux couleurs de Trakks. Doc

François Rouchet, de Moha, a signé une excellente performance sur l’UTMB. 119 km, 7 200 mètres de D +, en 18 h 17’, qui dit mieux?

On la présente souvent comme la course la plus sauvage mais aussi la plus difficile du massif du Mont-Blanc. C’est vrai que la TDS (sur les Traces des Ducs de Savoie) surprend par la beauté de son parcours, ses passages roulants au début puis de plus en plus techniques plus on progresse dans l’épreuve. C’est ce qui a attiré François Rouchet, 28 ans, de Moha, membre du team Trakks. « Je m’y étais inscrit l’an dernier. Mais ma compagne a accouché au moment de la course.»

François a donc pris son mal en patience. Durant une année, cette TDS a trotté dans un coin de sa tête. Et mercredi matin, à Courmayeur (Italie) il était fin prêt pour en découdre.

Ce touche-à-tout du sport est arrivé sur la course à pied il y a six ans (il est affilié au Huy Atlétic Club). Quelques joggings. Puis un attrait irrésistible pour la nature et le trail.

«Il y a deux ans, je me suis inscrit sur l’UTMB. Mais comme un débutant, j’ai accumulé tous les trails possibles et imaginables afin d’accumuler les points nécessaires pour m’inscrire. Grosse erreur. Ce n’était pas bon pour les tendons.»

Avec Étienne Van Gasse

Depuis, François est plus raisonnable. Étienne Van Gasse, ancien champion de Belgique de trail, lui concocte des plans d’entraînement sur mesure. Et ça paye. Puisque sur la TDS, François signe une incroyable 34e place alors que les meilleurs traileurs mondiaux étaient sur la ligne de départ. 119 km en 18h17’, cela fait une moyenne de 6,5 km/h, une allure rapide quand on sait que cette TDS compte 7200 mètres de dénivelé positif.

Une autre perf’liégeoise

Si François Rouchet est le premier traileur belge sur cette TDS, un autre Liégeois, Jérôme Vanderschaeghe, termine premier belge sur l’OCC, la plus petite des courses de l’UTMB, qui fait quand même 56 km pour 3 500 mètres de dénivelé positif. Il aura mis 5 h 48 min pour relier Orsières (en Suisse) à Chamonix en terminant à la 18e place. «J’ai été le premier surpris en voyant mon résultat», nous confie ce jeune athlète (27 ans) de Stavelot et qui fait aussi partie du team Trakks. Mais il n’y a pas de secret. Pour signer un pareil résultat, Jérôme a mis toutes les chances de son côté. Avant l’OCC, il a participé à la Maxi Race d’Annecy ou encore le Lavaredo Trail dans les Dolomites et la 6000 D à La Plagne. «Je viens du cyclisme et j’aime donc alterner les sorties vélo et jogging. Je m’entraîne parfois plusieurs fois par jour. Mais mon truc pour progresser sans me blesser, c’est deux jours de repos par semaine.» Avec une 18e place pour une première participation, le verra-t-on l’an prochain sur l’OCC pour le podium? «Non, je ne pense pas. J’aime voyager. Faire deux fois la même course, cela ne m’intéresse pas trop.»