LE PORTRAIT

Des ouvrages qui sont rapidement devenus des références

La Belgique a toujours pu compter sur des bédéistes de talent. Jean-Claude Servais ne fait pas exception à la règle. Né en 1956, il fêtera ses 61 ans le 22 septembre prochain.

Jean-Claude Servais, papa de trois enfants, a rapidement été intéressé par l’art. Après des études en arts graphiques du côté de Liège, à l’institut Saint-Luc, il a publié ses premières planches dans la revue Spirou. Sous le pseudonyme de Jicé.

Le succès arrive rapidement après la fin de ses études lorsque Jean-Claude Servais publie Tendre Violette, une héroïne qui est entrée dans les mémoires collectives. Au fil des années, Jean-Claude Servait sort plusieurs ouvrages de qualité. Pour le plus grand plaisir de ses fans, de plus en plus nombreux.

L’incontournable agenda de Servais

Les autres réalisations de Servais? Impossible de toutes les citer, mais pointons par exemple Le tempérament de Marilou, La Tchalette, L’assassin qui parle aux oiseaux, Les enfants de la Citadelle ou encore Orval, une œuvre historique qui évoque la fondation, le rayonnement et la décadence de l’abbaye d’Orval.

Plus récemment, Servais s’est lancé sur le thème des chemins de Compostelle, dont le quatrième tome sortira dans les prochaines semaines, en octobre. Et comme chaque année, l’agenda Servais est proposé. Sans nul doute, il s’agit du cadeau à offrir pour les fêtes de fin d’année.

Notons aussi que, voici peu, la réédition des œuvres complètes de Tendre Violette a été effectuée. Pour les amateurs, signalons d’ailleurs qu’une rencontre avec Jean-Claude Servais et une séance de dédicaces sont organisées ce samedi à l’ancien palais de justice d’Arlon.