SANTÉ

Compléments alimentaires avec modération

Compléments alimentaires avec modération

- dalaprod – stock.adobe.com

En automne, de nombreux Belges commencent une cure de compléments alimentaires pour rester en forme. Une habitude souvent inutile, peu adaptée, voire parfois dangereuse.

La rentrée et son rythme effréné de retour, on peut être tenté de se donner un coup de fouet avec des compléments alimentaires. Ces petites gélules aux propriétés miracle viennent compenser des carences en divers minéraux, nutriments et vitamines. L’idéal, en apparence, quand on se sent fatigué ou qu’on ne mange pas vraiment équilibré.

Le succès est là, selon Test-Achats, 57% des Belges, essentiellement des femmes, achèteraient au moins un complément alimentaire par an. Plus d’un Belge sur cinq en consomme quotidiennement, quand près d’un quart de la population s’adonne aux cures saisonnières deux fois par an.

Gare à l’automédication

Pourtant, l’efficacité de ces compléments est régulièrement remise en cause. Particulièrement lorsqu’ils promettent une perte de poids, un teint bronzé ou une chevelure de sirène. Manon Desmet, diététicienne, n’est pas favorable à la prise de tels compléments à tort et à travers.

«Sans prise de sang pour évaluer les carences, il y a un risque de surdosage, met en garde la spécialiste. Car ces compléments contiennent une quantité dix fois supérieure à celle que l’on retrouve dans les aliments.»

Elle poursuit avec un exemple: «La vitamine A, qu’on donne souvent aux femmes enceintes, peut être toxique à trop fortes doses, notamment pour le foie.»

Si on se sent fatigué à l’approche de l’hiver, la meilleure solution consiste à consulter un médecin qui, seul, pourra éventuellement conseiller une prise de compléments ou vitamines.

Manon Desmet déconseille également fortement les compléments minceur. «C’est complètement aberrant de faire croire qu’on peut maigrir en consommant des pilules. Ce sont des placebos, rien de plus.»

Elle termine par la recommandation essentielle: manger varié et équilibré est la meilleure façon d’éviter les carences.

Retrouvez plus de conseils dans le Deuzio de ce samedi 02 septembre, sur tablette, smartphone ou PC