Nouvelle caserne plus proche de Mouscron

Daniel Vanzeveren a interpellé le conseil communal. En tant qu’ancien pompier, il sait qu’il y a le feu au lac si rien ne change… EdA - 302184256005

Comme dévoilé la semaine passée en nos pages, l’ancien pompier Daniel Vanzeveren est intervenu lors du conseil communal afin de faire part de ses inquiétudes concernant la migration de la caserne de Mouscron vers une nouvelle qui serait construite sur l’entité d’Estaimpuis.

«Plus aucun professionnel ne sera caserné sur le territoire de Mouscron. Progressivement, tous les départs se feront d’une nouvelle implantation située à Evregnies, soit à 9 km d’ici.»

Dottignies pour desservir Herseaux comme Mouscron

En cas de réelle nécessité, Alfred Gadenne a indiqué que les pompiers voisins de Tourcoing arriveraient en premier, comme cela s’est déjà vu dans le passé. L’ex-pompier en doute. Le bourgmestre a aussi rappelé que la caserne de Mouscron ne mourrait pas,qu’il y aurait toujours des ambulances…

L’information principale communiquée et à retenir du bourgmestre est la suivante: «J’ai déjà négocié à titre personnel. La nouvelle caserne ne sera pas à Evregnies mais elle va se rapprocher sur Dottignies (NDLR, sur un terrain de l’IEG que la Ville aurait proposé selon nos informations), de façon à ce qu’on soit opérationnels très rapidement, aussi bien en direction d’Herseaux que de Dottignies, du Mont-à-Leux et du Tuquet. Il n’y a pas encore de décision définitive mais, pour nous, la caserne doit se rapprocher de Mouscron. C’est le débat que nous avons pour le moment avec la zone de secours.» Ce à quoi M. Vanzeveren a dit: « Votre réponse me satisfait grandement mais je pense qu’il faudra être très très attentif car les choses promises ne sont pas toujours celles qui vont se faire…» Il songe par exemple au fait qu’augmenter le quota de volontaires: il faut être réaliste, cela ne se fera pas.»

Deux min entre un départ de Mouscron et d’Evregnies?

Outre ses propos personnels, Alfred Gadenne a lu diverses infos en indiquant qu’ils émanaient «des responsables de la Zone de secours de Wallonie picarde». Il ne faut pas être un grand matheux pour douter de la manière dont la Zone a réussi à calculer que, «d’après leurs calculs, un départ d’Evregnies ne coûtera que deux minutes par rapport à un départ de Mouscron. La situation s’améliorera encore lorsque la route de la Laine sera terminée». Du pain béni pour M. Vanzeveren qui a balayé cela. «Ce sera différent si la caserne se rapproche mais, une différence de deux minutes entre un départ d’Evregnies et Mouscron, la réponse est tout à fait erronée. Même si on tient compte de la nouvelle route de la Laine, on ne tient pas compte de la possibilité du parc commercial «Mozaïk» qui se créerait au pied de la caserne.» Comprenez: avec les embarras de la circulation…