HUMEUR

5 raisons d’arrêter de nous donner des raisons de visiter Liège

5 raisons d’arrêter de nous donner des raisons de visiter Liège

Liège est les 374 de sa montagne de Bueren, qui restent au top des attractions de la cité. Romain RIXHON

Les apprentis guides touristiques fleurissent sur le net. Il faut absolument visiter Liège, écrivent-ils. Montagne de Bueren, gaufres, Carré, Guillemins, convivialité: tous les clichés y passent. Heureusement, quelques blogs made in Liège osent sortir des sentiers battus.

Liège soigne son image de marque, à l’aide notamment de la fameuse campagne d’affiches qui mélangent promotion et humour, aux quatre coins du pays. De plus en plus de blogs traitant de tourisme, de shopping ou de sorties parlent de la Cité ardente en des termes élogieux. À Liège, on se félicite volontiers de cette renommée ascendante. Ne tournons pas autour du pot: c’est chouette.

Ce vendredi, pour ne citer qu’un exemple parmi d’autres, le site de RTL France diffuse les coups de cœur liégeois d’une étudiante, voyageuse et blogueuse. Quelques classiques y passent: le Carré, la Boverie, la Belle Liégeoise, l’ambiance festive, de même que quelques adresses shopping. De quoi mettre joliment la Cité ardente en lumière, assurément. Cet article, plus que d’autres, respire un peu le vécu, la vie liégeoise.

Ces articles du type «10 bonnes raisons de…» foisonnent sur la toile. C’est la grande mode des listes et des classements sur laquelle un site comme Topito fait son beurre. C’est sympathique, ça part d’une bonne intention, ça participe à la renommée de la ville. Ça flatte un peu l’ego des Liégeois (que nous sommes), aussi.

Mais dieu que ça occupe de l’espace sur le web et ça fait perdre un temps bièsse, pour ne pas apprendre grand-chose au final. Pratiquement tous nous ressassent ces bons vieux clichés: gaufres, montagne de Bueren, Guillemins, Boverie, Carré…

Les «incontournables» à Liège

Ces derniers mois, nous avons relevé nombre d’invitations à visiter Liège. Tantôt, elles démontrent que le rédacteur ou la rédactrice a réellement visité la ville, tantôt elles se contentent d’énumérer les incontournables. Quelques exemples:

Le site Tripadvisor recense lui-même le top des attractions liégeoises: montagne de Bueren, Coteaux de la Citadelle, Guillemins, Boverie, etc.

Le site Votretourdumonde.com nous propose le quartier des Guillemins, le cœur historique, les boulets, le pèkèt, le Carré, etc.

Le site Monnuage.fr liste les lieux les plus appréciés des visiteurs: cathédrale Saint-Paul, Bueren, place Saint-Lambert, Guillemins, Grand Curtius, etc.

Sur Le Blog de Sarah, la globe-trotteuse vante les mérites des Guillemins, du Grand Curtius, des Coteaux, de la montagne de Bueren, des impasses, des gaufres, mais aussi – plus original! – du street art ou encore du Pot au Lait.

La blogueuse new-yorkaise Tracy Kaler nous suggère quelques activités à faire à Liège: le cœur historique et son architecture, les Guillemins, la Maison du pèkèt avec un boulet liégeois, la place du Marché, les gaufres, la montagne de Bueren, la Batte.

Les Carnets de voyage de Miss A. ose un abécédaire, un peu plus fouillé, mais ne sortant guère des sentiers battus. On y retrouve la Batte, le Carré, les Guillemins, les coteaux, les traditionnels boulets, lacquemants et pèkèt, etc.

En anglais, le site Roamright aborde les «5 raisons de visiter l’incroyable ville de Liège»: gaufres, montagne de Bueren, cœur historique, Guillemins, Batte.

En néerlandais, le blog Mom runs the City s’avère mieux documenté, avec quelques photos des blogueuses in situ, en évoquant l’architecture, la cathédrale, les coteaux, la montagne de Bueren, la Boverie et son parc, les gaufres, la Curtius, les boulets, etc.

Enfin, last but not least, le summum sur Newsmonkey.be: «17 preuves qu’un Liégeois est le meilleur petit copain qui soit». Il paraît donc que le Liégeois aime boire, faire la fête, aller au Standard, manger, a un accent, est sympa. Merci pour ces renseignements.

Top 5 et clichés

Si on rédigeait quelques «Top 5» à ne pas manquer dans une ville, nous aussi. Sans trop se creuser la tête, évidemment:

Paris: tour Eiffel, Louvre, Notre-Dame, quartier latin et Champs-Élysées;

Bruxelles: Grand-Place, Manneken Pis, Sablon, gueuze et Centre belge de la BD;

New York: Time Square, Central Park, Empire State Building, MoMA et Ground Zero.

Au pire, une recherche de deux minutes sur Google fournira suffisamment de renseignements.

5 bonnes raisons d’arrêter

Face à ce déluge de tops, pourquoi ne pas proposer «5 bonnes raisons d’arrêter de nous donner des raisons de visiter Liège»:

Parce que toutes ces infos se trouvent déjà sur le site touristique de la ville, dans tous les guides, partout sur le web. Pas besoin d’en rajouter, si?

Parce que le voyageur aime que le rédacteur ou la rédactrice partage son vécu, sans forcément nous énumérer des clichés à la portée de tous: gaufres, Bueren, Guillemins, etc.

Parce que les Liégeois voient défiler ce genre de tops dans leur fil d’actualités Facebook à longueur d’année.

Parce que Liège, c’est bien plus que des gaufres, 374 marches et une gare.

Parce que la vie n’est pas faite que de «top 5», de «10 bonnes raisons de…» et de «12 lieux incontournables».

2 chouettes sites

Heureusement, certains blogueurs – surtout des blogueuses – sortent des sentiers battus. Le plus souvent, ils ou elles vivent à Liège, aiment leur ville et souhaitent partager des bons filons, quelques coins secrets, de bonnes adresses, des découvertes, des sorties alternatives. Deux exemples particulièrement chouettes:

From Liège with Love | Un site créé par des Liégeoises, qui donne à voir un Liège alternatif, ne se cantonnant pas aux «incontournables». C’est joli, diversifié et authentique.

Boulettes à la liégeoise | Culture, découvertes, rencontres, gastronomie, humeurs: ce blog respire lui aussi la vie à Liège, vue de l’intérieur, mais avec un regard alternatif. Deux Liégeoises et un Liégeois sont à l’origine de ce projet et viennent d’ailleurs de publier aux éditions Mardaga l’ouvrage «Liège Surprises – 500 coups de cœur».