BRUXELLES

Drapeaux et grosse techno, le cirque de Tomorrowland se déplace à nouveau sur la Grand-Place de Bruxelles

Avant de lancer son second week-end de festivités, les spectateurs étrangers de Tomorrowland s’étaient donné rendez-vous sur la Grand-Place de Bruxelles.

Après avoir accueilli 200 000 personnes le week-end passé, Tomorrowland (ou le plus gros festival électro du monde) s’apprête à en accueillir au moins autant à partir de ce vendredi, et pour trois jours, sur la plaine de Boom ce week-end.

On le sait, si la «petite» Belgique est connue, c’est aussi grâce au festival anversois. Les spectateurs étrangers sont très nombreux à espérer assister à cette grande messe de l’électro commerciale.

Dans les allées du festival, on ne compte d’ailleurs plus les drapeaux nationaux sur les épaules des festivaliers venus des quatre coins de la planète.

Ce jeudi, la Grand-Place de Bruxelles avait elle aussi des airs de festival. Comme c’est désormais devenu une tradition, le festival anversois avait en effet donné rendez-vous à ses festivaliers étrangers, qui sont arrivés avec un jour d’avance en Belgique pour quelques heures de fête. C’était d’ailleurs déjà le cas jeudi passé, juste avant le premier week-end de festivités.

Le cirque de Tomorrowland, le thème de cette édition 2017, c’est donc une fois de plus déplacé sur ce que beaucoup appellent la plus belle place du monde. USA, Suède, France, Luxembourg, Afrique du Sud, Chine, Japon et beaucoup d’autres, toutes les nations ou presque étaient au rendez-vous de ce prologue du festival. Pendant trois heures, ils ont été plusieurs centaines à se déhancher aux rythmes de la techno, de bon augure avant l’ouverture des portes ce vendredi matin.