BLANDAIN

Des éoliennes du parc «Tournai Ouest 3» commencent à s’élever

Des éoliennes du parc «Tournai Ouest 3» commencent à s’élever

Ce mercredi, en milieu de matinée, une première section de tour avait déjà été fixée. À l’avant-plan, des pales sont prêtes; leur levage aura lieu début août. ÉdA – 302109604701

Deux des huit éoliennes de «Tournai Ouest 3» sont en cours de montage depuis ce mercredi. La partie haute, celle des pales, débutera lundi prochain.

Initié en 2008, le dossier des huit éoliennes de Tournai Ouest 3 est devenu très concret depuis le début du chantier de construction de voiries et chemins d’accès et la réalisation des plateformes qui accueilleront les machines. Et depuis quelques jours, des convois exceptionnels marquent le paysage en déposant les sections de mats, les pâles, les hubs et les nacelles des futures éoliennes. Ce mercredi, une grue de l’entreprise tournaisienne Dufour était occupée au montage des parties inférieures des deux machines situées le long de l’autoroute E403. Le premier levage des parties hautes, avec les trois pales, est programmé le 31 juillet prochain.


Construction des éoliennes de Tournai Ouest 3 par lavenir-tournai

Le montage de six éoliennes, projetées par la société E-Nosvents (fruit d’un partenariat entre EDF-Luminus et ELSA, la filiale énergétique de l’intercommunale Ideta), se poursuivra en principe jusqu’à la fin août. Les deux dernières (la 5 et la 8) sont en stand-by dans l’attente d’examens complémentaire relatifs à la stabilité du sous-sol de nature karstique.

Livraison jusqu’à la mi-août

Pour rappel, les huit éoliennes seront disposées en deux lignes parallèles le long des autoroutes E403 et E42, à cheval sur la future zone économique Tournai Ouest 3 et sur des terres restées agricoles. Quelque 550 mètres cubes de béton et une structure d’acier de 65 tonnes ont été nécessaire pour réaliser les fondations de chacune d’elles. Les liaisons électriques ainsi que les raccordements ont aussi été mis en œuvre.

La livraison des pièces d’éoliennes se poursuivra jusqu’à la mi-août. Ce n’est pas rien: le déplacement de chaque unité nécessite neuf camions et transports exceptionnels. Les parcours varient en fonction de leur encombrement et/ou de leur longueur. Les quatre éléments des tours et les pales atteignent le site après avoir traversé la zone d’activités économiques via la E403. Les hubs arrivent par la chaussée de Lille et empruntent ensuite la rue de la Terre à Briques. Les nacelles transitent par la rue Edmond Dewulf et la rue du Moulin de Calonne.