article abonné offert

WANZE/SAINT-GEORGES

Le meurtre d’Éric Wilkin, plutôt des coups et blessures involontaires

Le meurtre d’Éric Wilkin, plutôt des coups et blessures involontaires

Éric Wilkin est décédé des suites de ses blessures après avoir été fauché samedi soir. Doc

Le chauffeur qui a fauché mortellement Éric Wilkin a été libéré. Les faits ont été requalifiés en coups et blessures involontaires ayant entraîné la mort.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 22 des 457 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos