SPA

300 interventions de secours pour Oasis pendant les Francofolies

300 interventions de secours pour Oasis pendant les Francofolies

Les spectateurs ont moins souffert de la chaleur cette année, les malaises ont été moins nombreux. imagesports.be

Oasis, l’ASBL qui gère depuis dix ans les premiers soins sur les sites du Village Francofou et de la scène Pierre Rapsat aux Francofolies, est intervenue à quelque 300 reprises lors de cette 24e édition du festival spadois. Une dizaine de cas ont nécessité un transfert vers les hôpitaux verviétois.

Les équipes de secours, composées d’une équipe médicale du CHR Verviers, ont été essentiellement sollicitées en soirée pour des pathologies aussi diverses que variées. La plupart des interventions étaient cependant consécutives à une imprégnation alcoolique trop importante. En raison d’une météo moins chaude que les années précédentes, les après-midi se sont déroulées plus calmement.

«Nous intervenons autant pour secourir les festivaliers, que les bénévoles voire les exposants. Nous sommes aussi habilités à secourir des blessés sur la voie publique dans tout le périmètre de sécurité», explique-t-on chez Oasis.

Oasis avait réorganisé son espace d’accueil et doublé le nombre de box de soins permettant une intervention simultanée plus conséquente que lors des précédentes éditions.

Un peu plus de 200 interventions ont été recensées au Village Francofou pour 70 au niveau de la scène Pierre Rapsat. Une dizaine de personnes ont dû être admises à l’hôpital pour problème cardiaque, lourde chute ou coupure importante avec un couteau.

Par ailleurs, la zone de police Fagnes confirme la régression de la délinquance sur les sites des Francofolies. Aucun vol ni agression n’ont été constatés, pas plus que des interpellations pour détention de stupéfiants.

La plupart des interventions policières se sont déroulées, souvent en fin de soirée, dans le cadre de violences liées à l’alcool, précise encore la zone de police Fagnes.


Nos dernières videos