LIÈGE

«Fragments de Liège», premier city guide bilingue de Liège, a besoin de vous

«Fragments de Liège», premier city guide bilingue de Liège, a besoin de vous

250 pages, plus de 300 adresses, près de 200 photos, 2 cartes et, si le premier palier est atteint, en 2 langues... Voilà pour le city guide «Fragments de Liège» en quelques chiffres. Doc

Le premier city guide bilingue sur Liège est sur le point de voir le jour. Pour cela, son auteure et ses nombreux contributeurs ont besoin de vous. Avis aux épris de Liège et de découvertes tous azimuts.

J -22. Encore 22 jours pour parvenir au montant espéré de 5000 euros. Un montant qui servira à financer la parution de «Fragments de Liège», le premier city guide bilingue (français/anglais) dédicacé à la Cité ardente, revisitée en 300 fragments de culture, d’art et autres endroits où profiter de la vie à Liège. Le tout, sous la plume de Vincianne d’Anna et au travers de clichés pris par des photographes de renom comme Quanah Zimmerman, Céline Lenaerts, Marie Jérôme ou encore Joël Lejeune.

Mais pourquoi un financement participatif?

Sur le site web « Today in Liège », l’auteure du city guide explique: «Ce projet étant réalisé et financé entièrement sur fonds propres et en auto-édition, j’ai lancé une campagne de financement participatif grâce auquel je pourrai garantir un certain nombre de ventes et ainsi limiter les risques financiers trop téméraires. Le guide ne compte par ailleurs aucune publicité, ce qui m’a permis de conserver ma liberté éditoriale et journalistique.»

Et pourquoi en auto-édition?

«Après quelques essais de collaboration avec des éditeurs, j’ai compris que j’avais envie de gérer l’ensemble du projet moi-même. Je me suis donc occupée de la sélection, de la rédaction, d’une grosse partie des photos; j’ai choisi les graphistes avec lesquels j’avais envie de travailler, le traducteur, ainsi que le papier et l’imprimeur.»

Un guide collectif

Si Vincianne d’Anna formule le pari de l’auto-édition (et de l’absence de publicité!), elle insiste sur l’aspect collectif de l’ouvrage. En effet, pour le mener à bien, elle s’est entourée de dizaines d’amoureux de la ville, amis, blogueurs, blogueuses, photographes...

Coup de main australien

Vincianne d’Anna aspire également à traduire l’ouvrage en anglais. Cela peut sembler étonnant, mais l’auteure rappelle qu’il n’existe aucun city guide sur Liège traduit en français ou en néerlandais. Pour y remédier, Vincianne a sollicité l’aide d’un chercheur australien, venu étudier à Liège. «Je lui ai proposé de traduire le guide en anglais». À suivre donc...

5000 euros pour...

Le montant que Vincianne espère atteindre via le financement participatif est donc de 5000 euros. Cela servira à couvrir une partie des frais de graphisme, d’impression et de distribution de la version en français ainsi que de celle en anglais.

En outre, l’auteure a décidé de ne pas recourir à la publicité, par souci de liberté journalistique. Elle ajoute: «Je n’ai pas non plus (encore) eu la chance de bénéficier de subsides émanant d’institutions ni de partenaires privés.»

Sur l’auteure

«Fragments de Liège», premier city guide bilingue de Liège, a besoin de vous
Doc
«Vincianne D’Anna est une Liégeoise aux multiples vies. Professeure de langue française en management du tourisme, journaliste freelance, et blogueuse à ses heures perdues, elle a travaillé pour la presse web, la presse écrite, la télévision et la radio et, très souvent, c’était pour y vanter les mérites de sa ville d’origine.

Son expérience en édition, elle la tient des nombreuses recherches qu’elle a menées et articles qu’elle a rédigés pour un blog spécialisé en édition numérique.

Elle a trouvé, dans la publication de son city guide, un moyen de rassembler ses passions en un seul et même projet.»


Nos dernières videos