2016, annus horribilis pour la production agricole belge

(Belga) 2016 est une année dont les agriculteurs belges se souviendront longtemps. Mais pas pour de bonnes raisons. Marquée par un printemps trop humide et même, par endroits, des inondations, la saison 2016 s'est soldée par une baisse de production dans toutes les spéculations végétales, confirment des statistiques du SPF Economie publiées à quelques jours de la 83e Foire agricole de Libramont.

Face à des grains de qualité médiocre et à des rendements en berne, certains spécialistes n'avaient pas hésité l'an dernier à qualifier la récolte de blé de "pire que la Belgique ait connu en plus de 30 ans". Les chiffres ne mentent pas et les statistiques publiées lundi par le SPF Economie confirment cette impression. La production de froment d'hiver s'est élevée l'an dernier à 1,39 million de tonnes, ce qui représente un recul énorme de 27% par rapport à la production de 2015 et la pire production depuis de nombreuses années. Pour les autres cultures, les chiffres de la récolte 2016 sont à l'avenant: orge d'hiver ou escourgeon (331.284 tonnes, -19,2% par rapport à 2015), maïs cultivé pour la graine (480.496 tonnes, -30,6%), betterave sucrière (4,02 millions de tonnes, -9,7%), colza (39.452 tonnes, -18,2%), pomme de terre (3,4 millions de tonnes, -7,11%), ... Et les reculs ont également été importants pour le maïs fourrager (5,97 millions de tonnes, -25,5%) et les betteraves fourragères (313.446 tonnes, -22,74%), c'est à dire destinés à l'alimentation animale. Malgré la sécheresse qui a marqué, cette fois, le printemps 2017, les récoltes de céréales, qui sont en cours, devraient être nettement meilleures. Si le manque d'eau a pu être un frein, notamment pour le développement des tiges et de la paille, la qualité du grain semble être bien meilleure cette année. (Belga)


Nos dernières videos