RED FLAMES

Un dernier effort pour prendre le quart

Un dernier effort pour prendre le quart

Elke Van Gorp et les Flames comptent bien s’inspirer du match contre la Norvège pour rejoindre les quarts. BELGA

Relancées par leur victoire contre la Norvège, les joueuses belges rêvent de qualification. Elles ont leur sort entre les mains. Belgique - Pays-Bas : Ce soir, 20h45

Arbitre: Mme Steinhaus (All).

Belgique: Odeurs; Deloose, Zeler, Jaques, Coutereels; Van Gorp, Onzia, De Caigny, Philtjens; Wullaert, Cayman.

Menacées: Jaques, Philtjens, Zeler.

Elles avaient promis de ne pas se contenter d’une simple figuration pour leurs grands débuts dans une phase finale d’un championnat international. Victorieuses de la Norvège, vice-championne d’Europe en titre, les Red Flames ont déjà tenu parole. Mais, évidemment, l’ambition s’aiguise en gagnant. Après leur bel exploit de jeudi, une élimination au stade des poules recèlerait désormais un goût d’inachevé.

Ce soir, c’est maîtresses de leur sort qu’elles affrontent le pays organisateur à l’occasion d’une dernière journée où les quatre équipes peuvent encore se qualifier. Un partage entre voisins pourrait même arranger les deux équipes selon le scénario dans l’autre match.

«On jouera pour gagner», assure la coach néerlandaise, Sarina Wiegman. Le derby des plats pays est un grand classique pour ces deux nations qui se sont déjà rencontrées à 25 reprises (seulement 3 victoires pour les nôtres). Au cours des éliminatoires pour le Mondial 2015, les Bataves l’avaient emporté à Louvain (0-2), mais avaient été accrochées chez elles, à Zwolle (1-1). Un tel résultat pourrait combler les joueuses d’Ives Serneels, même s’il ne garantit rien.

«C’est formidable d’être encore en lice pour les quarts de finale avant la dernière journée, alors qu’on nous considérait comme un underdog avant la compétition, rappelle le sélectionneur national. L’équipe, le staff, tout le monde se plaît bien aux Pays-Bas. On aimerait bien y rester encore un peu…»

Après la défaite contre le Danemark, Serneels avait apporté des changements gagnants en réintégrant Laura Deloose et en permutant pas mal de pions dans son dispositif.

«Après le Danemark, j’avais déclaré qu’aucune de mes joueuses ne méritait de ne pas commencer le match suivant. C’est évidemment encore le cas après notre victoire face à la Norvège. Mais, d’un autre côté, les Pays-Bas, c’est un autre style et il faudra peut-être s’adapter.»

Les Néerlandaises ont remporté leurs deux premiers matches, même si ce fut chaque fois avec le service minimum. Elles seront une fois encore favorites, mais les Belges auraient tort de nourrir le moindre complexe.

«Nous avons montré face à une équipe du top comme la Norvège que nous pouvions nous créer pas mal d’occasions. Il faudra être capable de reproduire cette fois encore une telle prestation pendant 90 minutes. Mais les Néerlandaises ont également beaucoup de qualités, notamment techniques, si on les laisse trop jouer. Nous devrons impérativement montrer un esprit entreprenant mais aussi une saine agressivité dans les duels. Nous savons qu’une victoire est synonyme de qualification. Cela dictera notre attitude dans ce match.»

Nos dernières videos