article abonné offert

Non, Landa n’a pas attaqué

Non, Landa n’a pas attaqué

Dylan Groenewegen, à droite, s’est imposé sur une étape du Tour pour la première fois. Greipel n’aura rien gagné. AFP

Comme il est de tradition, on a sorti le drapeau blanc sur les Champs-Élysées, dévolus aux sprinters et, hier, à Groenewegen.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 545 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos