PRÉSENTATION STOCKAY

En nationale, Stockay veut disputer une saison tranquille

En nationale, Stockay veut disputer une saison tranquille

En haut, de gauche à droite: François Henke, Quentin Colson, Loris Piazza, Francis Nyssens (T3), Yannick Pauletti (T1), Joseph Lequet (vice-président), Nicolas Duprez, Andrée Evrard (CQ), Vincent Dejoie, Jean-Pierre Dalla Costa (président), David Rico-Garcia, Francis Wilkin (délégué), Rodrigue Piette, Florent Delmotte, Henri Neerdael, Éric Thirion (T2), Thierry Lahaye (médecin du club). En bas, de gauche à droite : Édouard Dehon, Laurent Clerbois, Jean-Marc (bénévole), Julien Serwy, Romain Longaretti, Jason Conrad, Sofiane El Khadri, Olivier Castela, Nicolas Tossings, Jean-Philippe Peso, Julien Hansoulle, Jimmy Cwynar. Masson

Champion de P1, Stockay retrouve la nationale 45 ans après l’avoir quittée. Il se prépare à la nouvelle saison avec des ambitions raisonnables.

C’est samedi dernier que Stockay présentait son équipe première pour la saison 2017-2018 qu’elle vivra dans le championnat de D3 amateurs. Le comité, le staff, les joueurs et de nombreux sympathisants étaient attentifs au discours du président Jean-Pierre Dalla Costa.

Celui-ci commençait par remercier les bénévoles sans lesquels la vie d’un club de football amateur ne serait pas possible et d’épingler Alphonse, 88 ans et toujours bon pied, bon œil. Les remerciements allaient également à l’administration communale pour les subsides et les travaux réalisés pour la réfection des terrains de jeu. Le président rappelait la formidable saison passée et le titre conquis de haute lutte. Alors que, à la trêve hivernale, quasi plus personne ne leur donnait une chance de l’emporter, le staff et les joueurs eurent cette réaction d’orgueil, remportant huit victoires de rang et les lauriers de champion à deux journées du terme du championnat.

Cette performance a contribué à la reconduction du staff (déjà 6 journées avant la fin du défunt championnat) et de 13 éléments du noyau, gage de stabilité. Sept transferts entrants et non des moindres pour huit sorties, tel est le bilan actuel du mercato. Jean-Pierre Dalla Costa profitait de la présentation des nouvelles vareuses (fort réussies, ma foi) pour remercier les quelque 80 sponsors pour la confiance qu’ils témoignaient au club. Et d’en venir aux objectifs: «Nous abordons cette nouvelle saison un peu dans l’inconnu mais ce qui est sûr, c’est que le noyau est plus fort que celui de l’an passé. Nous visons un objectif raisonnable: le Top 8 et 45 points. Je pense que nous en sommes tout à fait capables et comme l’appétit vient en mangeant, nous pourrions revoir nos espoirs à la hausse si les résultats suivent. Nous ne nous mettons aucune pression, nous pouvons titiller les ténors de la série.»

C’était alors au tour du bourgmestre, Francis Dejon, de s’adresser aux joueurs: «Au nom de l’administration communale, je vous félicite pour les brillants résultats obtenus et j’aimerais que vous soyez un exemple pour les jeunes de notre entité afin qu’ils viennent au sport au lieu de rester enfermés devant leur console de jeux. Vous pouvez les aider, les encourager par votre présence, vos conseils. Essayez d’être leurs guides, leurs modèles. » La soirée se poursuivait par un barbecue partagé par tous dans la meilleure des ambiances.

 

Pauletti: «Le beau jeu d’abord»

Pauletti et Thirion sont de vrais amoureux du ballon rond. Ils feront en sorte que leurs joueurs s’amusent et donnent du spectacle.

C’est gonflé à bloc que nous avons retrouvé le duo d’entraîneurs stockalis. «Nous avons repris le collier depuis lundi avec des séances d’entraînement rondement menées. Le groupe est enthousiaste et effectue un travail ardu avec le sourire. Nous sommes particulièrement contents de nos transferts. Ce sont tous des profils ciblés que nous avons étudiés en tenant compte de ce qu’ils pouvaient apporter à l’équipe. Nous avons recherché des valeurs sûres, des bosseurs, des personnes conviviales capables de répondre à l’attente et dotés d’une bonne mentalité. Incontestablement nous sommes supérieurs au noyau précédent. Nous allons tout au long de la saison tenter, à chaque rencontre, d’avoir la possession de balle, de ne pas subir, de fournir du beau jeu, de procurer du plaisir aux joueurs eux-mêmes et aux spectateurs que nous souhaitons voir de plus en plus nombreux. »

Et de poursuivre: « Il y a un monde de différences entre la P1 et la D3, nous en sommes bien conscients et les garçons aussi. Le niveau de notre série s’est fortement élevé, la plupart des formations se sont bien renforcées, ce sera un vrai championnat à 16 avec trois descendants; le spectacle sera présent. Concernant nos ambitions, nous pensons tout d’abord ne pas être concernés par le maintien, nous avons les moyens d’envisager la colonne de gauche du classement. On tirera déjà des enseignements après les cinq premières rencontres où nous affronterons déjà des pointures. En fonction des résultats nous reverrons nos prétentions à la hausse ou à la baisse. »

 

 

François Henke: «Je suis un ambitieux»

François, pourquoi avoir choisi de rejoindre Stockay?

J’ai quitté le RFC Liégeois car je n’y retrouvais plus assez de motivations. J’avais différentes propositions au Limbourg mais dans des équipes qui joueront pour le maintien. J’étais néanmoins prêt à signer à Bilzen lorsque Yannick Pauletti m’a appelé. Son discours, à savoir jouer à terme le premier plan mais sans brûler les étapes, m’a séduit car j’ai de l’ambition et j’aime jouer pour gagner et non pour ne pas perdre. Il y a ici un groupe de qualité auquel je veux apporter mon expérience et ma faim de beau football. Le terrain de jeu est très bon et les entraînements moins denses qu’à Liège ce qui favorisera une meilleure qualité de ma vie de famille.

Dans quelle position allons-nous vous voir jouer?

Ma vraie place est extérieur droit mais avec les années je suis devenu plus polyvalent, je peux jouer milieu droit ou encore à l’arrière.

Que pensez-vous de vos nouveaux partenaires?

Je connaissais déjà Sofiane El Khadri pour l’avoir côtoyé à Hasselt en D2 et Vincent Dejoie qui était mon équipier à Liège lors du championnat victorieux en promotion. Les autres, je les découvre et je suis favorablement impressionné par leurs qualités techniques et physiques. Ce que j’apprécie par-dessus tout, c’est la bonne ambiance qui règne dans ce club, ça me change de Liège où le stress est omniprésent.

 

 

Le noyau

Le staff

T1 : Yannick Pauletti (4e saison).

T2: Éric Thirion.

T3 et entraîneur des gardiens: Francis Nyssens.

Les joueurs

Gardiens : David Rico-Garcia, Romain Longaretti (Visé)

Arrières : Florent Delmotte, Jean-Philippe Peso, Vincent Dejoie, Rodrigue Piette (Waremme), Jimmy Cwynar (Waremme)

Médians : Kenny Brisy, Julien Serwy, Nicolas Tossings, Laurent Clerbois, François Henke (RFC Liégeois), Julien Hansoulle, Jason Conrad, Édouard Dehon (Walhain), Olivier Castela (Beaufays)

Avants : Sofiane El Khadri, Henri Neerdael, Nicolas Duprez, Quentin Colson (Beaufays)

 


Nos dernières videos