Conflit israélo-palestinien - Un troisième Israélien décède à la suite d'une attaque dans une colonie de Cisjordanie

Conflit israélo-palestinien - Un troisième Israélien décède à la suite d'une attaque dans une colonie de Cisjordanie

BELGA

(Belga) Un Israélien, blessé dans une attaque au couteau perpétrée vendredi soir par un assaillant s'étant introduit dans une colonie de Cisjordanie occupée, a succombé à ses blessures. Ce décès, rapporté par une porte-parole de l'armée israélienne à l'AFP, porte à trois le nombre de morts provoquées par l'attaquant. Les faits se sont produits dans une habitation de la colonie de Neve Tsuf, au nord-ouest de Ramallah. Les premières informations avaient fait état de deux civils tués à coups de couteau et deux blessés.

Les tensions entre Israéliens et Palestiniens connaissent une recrudescence depuis une semaine environ, à la suite d'une attaque contre des policiers israéliens dans Jérusalem-Est annexée. Après cette attaque, les forces de l'ordre israéliennes ont instauré des mesures de sécurité renforcées aux alentours de l'Esplanade des Mosquées, arguant de la possibilité que les armes des assaillants aient été cachées dans ce lieu saint. Le site avait même temporairement été fermé à la population. Depuis, les manifestations de Palestiniens se multiplient. Après avoir débuté à Jérusalem-Est, les heurts se sont propagés à la Cisjordanie occupée où, selon l'armée israélienne, 3.000 Palestiniens se sont rassemblés en plusieurs points vendredi. Au moins trois Palestiniens ont été tués et des centaines ont été blessés. Le Croissant rouge, les services de premiers secours palestiniens, a fait état de 450 blessés dans des heurts à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, dont 110 dans la ville sainte. Parmi eux, 170 ont été blessés par des balles réelles ou en caoutchouc, selon la même source. Dans la bande de Gaza, où ont eu lieu aussi des affrontements au niveau de la barrière de sécurité, 40 Palestiniens ont été blessés, dont sept par balles, selon des sources médicales. La police israélienne a fait état de 29 arrestations vendredi, à Jérusalem-Est et en Cisjordanie. Pour protester contre les portiques de sécurité installés aux entrées de l'Esplanade des Mosquées, les fidèles ne prient plus sur le site-même mais en-dehors. (Belga)

Nos dernières videos