article abonné offert

Namur: sous le gueuleton urbain, des braises solidaires

Namur: sous le gueuleton urbain, des braises solidaires

Mode «auberge espagnole» pour Ludwig Simon (avec son paquet de frites, à droite): «Aujourd’hui, c’est la rue qui offre». ÉdA – 302100939127

Le barbecue organisé pour la fête nationale à Namur a rassemblé une foule hétéroclite. Tout le monde était le bienvenu, y compris les mendiants.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 534 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos