article abonné offert

MOMALLE

Fred Désir : «Après 24 ans, l’animation, c’est devenu un virus»

Fred Désir : «Après 24 ans, l’animation, c’est devenu un virus»

EdA.

En passionné, Fred Désir anime les soirées hesbignonnes depuis plus de 20 ans. Ce qui le pousse à continuer? Le contact avec le public.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 437 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos