Les cinq clés pour être un bon entrepreneur

Les cinq clés pour être un bon entrepreneur

EdA

Philippe Ledent nous livre les cinq clés pour faire fructifier son entreprise. Succès garanti.

+ LIRE AUSSI : Grâce à Challenge, 500 entreprises créées en 15 ans.

+ LIRE AUSSI : Pas une usine à former des indépendants

1. Savoir où on va

Déterminer un objectif clair et précis et le chemin pour y arriver, voilà qui s’avère plus compliqué que cela en a l’air à première vue. «Les gens viennent nous voir dans un pic de motivation, raconte Philippe Ledent. En entrant dans une démarche d’interrogations, la personne détermine rapidement si son projet est réaliste ou non.»

2. Être spécialiste dans son domaine d’activité

Pour avoir une chance de réussir, mieux vaut apporter une expertise dans son domaine d’activité. «Il existe trop de bricoleurs du dimanche dans ce monde, souligne Philippe Ledent. Notre job est de vérifier si la personne a toutes les compétences requises et si besoin de l’aiguiller vers une formation. Être spécialiste dans son domaine d’activité est un élément qui est vraiment fondamental. »

3. Être un bon vendeur

Sans client, pas d’entreprise. Mais si on n’est pas commercial dans l’âme? «Beaucoup de personnes ne sont pas vendeuses dans l’âme, rassure Philippe Ledent. C’est pourquoi nous travaillons sur la confiance en soi et sur l’argumentaire commercial. Un vrai passionné saura toujours vendre son projet. »

4. Être bien entouré

«Le réseau, c’est fondamental », insiste Philippe Ledent. Le réseau commence par le conjoint, la famille, les amis pour s’étendre aux professionnels.

5. Choisir un bon comptable

«Un bon comptable va au-delà de votre déclaration fiscale, souligne Philippe Ledent. Il comprend votre activité et éveille votre attention sur certains paramètres chiffrés: la baisse de rentrées, l’évolution des stocks… »


Nos dernières videos