Trois Palestiniens tués par les forces israéliennes à Jérusalem-Est et en Cisjordanie

Trois Palestiniens tués par les forces israéliennes à Jérusalem-Est et en Cisjordanie

Depuis une semaine, des Palestiniens manifestent aux abords de la vieille-ville de Jérusalem. AFP

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le cabinet de sécurité israélien a décidé d’interdire aux Palestiniens de moins de 50 ans de se rendre sur l’Esplanade des Mosquées. Les affrontements n’ont cependant pas été évités, puisque trois Palestiniens ont déjà été abattus par la police israélienne.

"Un Palestinien est mort après avoir été visé au coeur avec des balles réelles" à Abou Dis, en Cisjordanie occupée par Israël, a indiqué le ministère palestinien de la Santé, sans plus de détails.

Plus tôt dans la journée, un autre Palestinien a été abattu par les forces israéliennes lors de heurts dans le quartier de Al-Tur, à Jérusalem-Est.

Un autre Palestinien avait été tué par balle peu de temps auparavant dans un autre quartier de Jérusalem-Est mais les circonstances de sa mort ne sont pas claires.
Les heurts à Jérusalem ont éclaté après la prière hebdomadaire des musulmans près de la vieille ville, dont Israël a interdit l'accès aux Palestiniens de moins de 50 ans dans un contexte de tensions grandissantes depuis une semaine.
Les Palestiniens dénoncent l'installation de détecteurs de métaux aux entrées de l'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam, décidée après une attaque meurtrière contre des policiers israéliens le 14 juillet à proximité.

Nos dernières videos