Double chagrin pour le bûcheron de Lacuisine

Double chagrin pour le bûcheron de Lacuisine

EDA

Double douleur pour le bûcheron: l'incendie de sa débardeuse et l'obligation de continuer à payer son financement durant 4 ans

Pour rappel, c'est dans la nuit du mardi 18 au mercredi 19 juillet, que le feu a été bouté à la débardeuse d'un bûcheron de Lacuisine. Précisément dans le bois virtonnais des Ardennes sis dans l'angle droit que forment les routes de Virton et de Bellefontaine au niveau de la Croix-Rouge. De quoi pour son les agents du DNF, les policiers, l'échevin de la Forêt virtonnais de constater jeudi le sinistre total d'un engin forestier particulièrement coûteux estimé à l'état neuf au niveau de 100.000 €. Cela dit, au sinistre total de l'engin s'ajoute au autre sinistre navrant.

Ayant acheté la débardeuse en occasion l'an dernier, le bûcheron doit encore s'acquitter du remboursement du prêt contracté durant quatre années. De ce fait, à part une assurance en responsabilité civile, le véhicule n'a pas été assuré. De quoi pour le bûcheron, travailler sans débardeuse non seulement pour gagner sa vie, mais aussi pour rembourser le financement d'un véhicule incendié durant quatre ans.

Pour rappel, un appel à témoins est lancé à toute personne ayant remarqué des faits suspects (voiture, personnes) dans la zone indiquée entre le mardi 18 juillet 17h et le mercredi 19 juillet 5h. (Contacter la police de Gaume : 063 608136)


Plus d'infos dans notre édition de samedi

 


Nos dernières videos