FOOTBALL

Faimes a reçu le RFC Liège devant 300 personnes

Faimes a reçu le RFC Liège devant 300 personnes

Le Faimes de Luc Ernès a fait plaisir à Robert Waseige... EdA

Comme attendu, les Liégeois se sont imposés facilement devant Faimes (1-7). Mais là n’était pas l’intérêt pour les deux équipes. Faimes - RFC Liège : 1 - 7

Cela faisait longtemps que nous n’avions plus vu autant de voitures près du stade de Faimes. L’adversaire, le FC Liège, brasse toujours autant de personnes, même si on aurait pu s’attendre à une assistance plus garnie (NDLR: il y a eu plus ou moins 250 entrées payantes).

C’est sous les yeux de Robert Wasseige que les 22 acteurs débutaient la rencontre. Comme on pouvait s’y attendre, ce sont les Liégeois qui se montrent les plus pressants. Pourtant, le premier à faire crier la foule, c’est Izzi. Le transfuge hutois s’offre un slalom sur le flanc droit mais cela n’aboutit pas. Au contraire du contre super sonique menée par Lomma, Bruggeman ponctue (0-1). Si le nouveau gardien faimois Tedika a parfois été l’auteur d’arrêts spectaculaires, il a parfois pêché, notamment sur une sortie aérienne mal négociée, ce qui a permis à Laurent Dethier de marquer. «J’ai inscrit trois buts en une mi-temps, ce n’est pas mal, explique l’offensif liégeois. Même si on voyait la différence de niveau entre les deux équipes, Faimes a souvent cherché à jouer au sol, ce qui est positif pour eux. De notre côté, nous travaillons énormément sur le plan physique, cela me fait du bien car j’en ai besoin.»

Juste avant la pause, Hougardy avait réduit la marque de la tête (1-4). De quoi rendre les Liégeois plus dociles en deuxième période? «Non, pas vraiment, dit Julien Fumal, entré en cours de match. Il y a eu un pressing constant de cette équipe de Liège. Quelle différence de niveau entre eux et nous! Même si, nous n’avons pas à rougir de notre prestation. Il ne faut pas oublier que nous avons seulement un entraînement dans les jambes ainsi qu’un match de coupe contre Thisnes, alors que Liège s’entraîne quasi tous les jours. »

Plus la rencontre avançait, plus les Faimois craquaient physiquement. Ce qui est assez logique, car Dante Brogno avait fait largement tourné son noyau en deuxième période, puisque seul Bruggeman a joué plus de 45 minutes. Le score sera finalement de 1-7 avec, notamment, un beau coup-franc de D’Ostilio du pied gauche. «C’était bien plus enrichissant qu’un entraînement pour mes gars, ponctue Luc Ernes, le coach faimois. Au niveau physique et technique, Liége était bien plus fort que nous, mais c’est assez logique. Mais bon, cela a été une rencontre agréable. »

FAIMES : Tedika, Izzi, Lievens (55e Fumal), Scerra, D’Hulst, Tomasetig, Hougardy, Dodion, Bernard (46e Thonon), Mongiovi (55e Ghidini), Lemaire.

RFC LIEGE: Matthys, Ligot (46e D’Ostilio), Nezer (46e Marchezzi), Corstjens (46e Vandebon), Jiyar (46e Massa), Dethier (46e Warnotte), Bruggeman (60e Lamort), Electeur (46e Carratta), Guessan, Lomma, Bustin,

Nos dernières videos