CYCLISME

ARCHIVES DU TOUR | 23 juillet 1989: le jour où Greg Lemond s’impose pour 8 secondes

La légende du Tour s’écrit aussi sur les Champs-Elysées. Mais bien plus que toutes les arrivées au sprint, c’est l’unique contre-la-montre parisien organisé en 1989 qui a marqué les esprits.

Cette année-là, Laurent Fignon et Greg LeMond se tiennent au coude-à-coude. Avant ce dernier effort en solitaire, le Français possède 50 secondes d’avance sur son principal concurrent. Personne ne voit ce qui peut l’empêcher de remporter son troisième Tour. Et pourtant, l’Américain va surprendre tout le monde en reprenant 58 secondes à «L’intello» durant les 24,5 km qui séparent Versailles et Paris.

La joie de Greg LeMond contraste avec la tristesse de Laurent Fignon. Et l’Hexagone attend toujours un successeur à Bernard Hinault, le dernier vainqueur français à Paris (1985).

Nos dernières videos