NATURE

La Forêt de Soignes au patrimoine mondial de l’Unesco: à quoi ça sert et qu’en pensez-vous?

La Forêt de Soignes a été reconnue au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco. Une reconnaissance prestigieuse pour cette étendue verte à cheval sur les trois Régions du pays.

C’est une particularité de cette forêt: sa position géographique à cheval sur les Régions Flamande, Wallonne et Bruxelloise a contraint les autorités fédérées à collaborer pour obtenir cette reconnaissance.

Sous la pluie

Il pleut à verse ce mercredi matin. Sous les hauts hêtres de la forêt de Soignes, on respire à pleins poumons l’odeur boisée et pure. On n’est pourtant, à vol d’oiseau, qu’à quelques kilomètres de la grand-place de Bruxelles, des bouchons de la ville et de la puanteur de sa circulation dense. Cette pureté, cette impression de campagne au cœur de la ville, c’est ce qui attire de nombreux Bruxellois à flâner sur les sentiers de cette forêt si proche.

La reconnaissance d’une partie de la forêt de Soignes au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco est appréciée par les promeneurs, comme en attestent leurs réactions dans notre vidéo ci-dessus.

Cette forêt de hêtres authentiques vient rejoindre un réseau européen de forêts des Carpates ou encore d’Allemagne.

En plus de la forêt de Soignes, d’autres sites viennent de rejoindre cette liste: la ville historique de Yazd (Iran), Lake District (Angleterre), Kujataa (Groenland), la cathédrale de Sviajsk (Russie), l’île d’Okinoshima (Japon) et d’autres sites encore tout autour du monde.

Retrouvez 10 de ces sites en images ici.

Il y a actuellement plus de mille sites classés au patrimoine de l’humanité de l’Unesco! Les 10 pays les plus représentés sont l’Italie (53 sites), la Chine, l’Espagne, la France, l’Allemagne, l’Inde, le Mexique, le Royaume-Uni, la Russie et les États-Unis.

Dans cette liste reprenant l’ensemble du patrimoine mondial de l’Unesco, on constate que la forêt de Soignes fait partie de nombreux autres sites belges reconnus:

Les béguinages flamands

La Grand-Place de Bruxelles

Les quatre ascenseurs du canal du Centre et leur site, La Louvière et Le Rœulx (Hainaut)

Les beffrois de Belgique et de France

La cathédrale Notre-Dame de Tournai

Les habitations majeures de l’architecte Victor Horta (Bruxelles)

Le centre historique de Bruges

Les minières néolithiques de silex de Spiennes (Mons)

Le complexe Maison-Ateliers-Musée Plantin-Moretus

Le palais Stoclet

Les sites miniers majeurs de Wallonie

L’Œuvre architecturale de Le Corbusier, une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne

Les forêts primaires de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe.

C’est aussi le premier site naturel, au sein d’une liste belge de lieux culturels ou historiques.

Cette liste ne concerne pas le patrimoine immatériel, qui fait l’objet d’une autre liste de reconnaissance dans laquelle on retrouve la culture de la bière, les marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse, le carnaval d’Alost ou la Ducasse d’Ath, par exemple.

À quoi ça sert?

Extrait de la convention de 1972 établissant le rôle de ce patrimoine de l’Unesco:

«

Le patrimoine est l’héritage du passé, dont nous profitons aujourd’hui et que nous transmettons aux générations à venir.

»

Cette reconnaissance permet de faire connaître et protéger les sites que l’organisation considère comme exceptionnels. La préservation de ce patrimoine incombe avant tout au chef de l’État signataire de la convention. Mais l’inscription à la liste signifie aussi que ce patrimoine appartient (virtuellement) à l’humanité entière et dès lors sa sauvegarde devient l’affaire de tous. Il y a d’ailleurs un système de coopération et d’assistance pour aider l’État concerné, assistance financière et matérielle.

Malheureusement, dans les faits, on se rend compte que peu de moyens sont déployés pour assurer la sauvegarde de nombreux sites (l’Italie et la Grèce en savent quelque chose). Sans compter les sites qui tombent sous les bombes de l’EI (les Bouddhas géants de Bâmiyân, la tour penchée de la mosquée de Mossoul…)

Qu’en pensez-vous

Et vous, que pensez-vous de l’inscription de la forêt de Soignes au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco?

Vous pouvez répondre ci-dessous:

La Forêt de Soignes au patrimoine mondial de l’Unesco: à quoi ça sert et qu’en pensez-vous?
La forêt de Soignes patrimoine mondial de l’Unesco. ÉdA – Jacques Duchateau

La Forêt de Soignes au patrimoine mondial de l’Unesco: à quoi ça sert et qu’en pensez-vous?
La forêt de Soignes patrimoine mondial de l’Unesco. ÉdA – Jacques Duchateau

La Forêt de Soignes au patrimoine mondial de l’Unesco: à quoi ça sert et qu’en pensez-vous?
La forêt de Soignes patrimoine mondial de l’Unesco. ÉdA – Jacques Duchateau

La Forêt de Soignes au patrimoine mondial de l’Unesco: à quoi ça sert et qu’en pensez-vous?
La forêt de Soignes patrimoine mondial de l’Unesco. ÉdA – Jacques Duchateau


Nos dernières videos