JETTE

Fausse petite annonce mais vraie arnaque: il fait visiter la maison de son frère en son absence

Fausse petite annonce mais vraie arnaque: il fait visiter la maison de son frère en son absence

L’arnaquer profitait des absences de son frère pour proposer sa maison de Jette en location via des petites annonces sur internet. Google Street View

Ils cherchaient un bien en location à Bruxelles. Séduits par une petite annonce en ligne, ils ont visité une maison à Jette. Et ont laissé une avance en cash à l’annonceur. Mais une 2e petite annonce a permis de découvrir une arnaque...

Après avoir lu une annonce pour un bien à louer sur 2ememain.be, les victimes se rendent sur place, rue Corneille De Clercq. Ils visitent la maison jettoise et comme elle semble convenir, prennent un second rendez-vous le jour même avec l’annonceur pour lui remettre la garantie locative. Comme preuve de leur bonne foi, ils donnent une avance de 50€ en cash.

C’est alors que l’arnaque est découverte par la maman d’une des victimes: elle tombe sur une autre annonce sur 2ememain.be, mais pour le même bien! Dans celle-ci, «il est stipulé que l’annonceur est un arnaqueur», relate la police. «Elle téléphone alors à son fils pour le prévenir».

Celui-ci décide de ne pas se laisser faire: il prend contact avec le second annonceur, qui est évidemment le même que le premier. «Le suspect est surpris de voir arriver son ancienne victime», raconte la police. «Il reconnaît les faits et remet alors 40€ à son interlocuteur».

Il apparaît plus tard que le suspect, déjà connu pour des faits similaires, avait fait un double des clés de son frère. La combine était simple: il faisait des visites au domicile de celui-ci quand il n’y avait personne à la maison. C’est là qu’il pouvait demander ses avances en cash. Mis à la disposition du Parquet, il en sera quitte pour une visite des bâtiments de la justice bruxelloise.


Nos dernières videos