Couthuin ne veut plus lutter pour son maintien

Couthuin ne veut plus  lutter pour son maintien

En haut de gauche à droite: Eddy Humblet (président), Maurice Mattart (délégué), Jean Boes (membre du comité), Luc Colon (vice-président), Anne-Marie Pirard (membre du comité), Magda Boes (membre du comité), Robert Grégoire (sponsor), Sébastien Baucamp, Axel Delhalle, Renaud Declerc, Florian Colon, Amaury Duchesne, Kevin Roquet, Emmanuel Halin, Redallah Abayahia, Timothy Puts, Tristan Libert, Mario Tarabella (T2 et entraîneur des gardiens), Francine Colon (bénévole). En bas de gauche à droite: Jean-Philippe Nicolas, Gilles Forêt, Corentin Hintzen, Johan Mosca, Melvyn Perin, Fabrice Niedt, Maverick Micha, Kevin Nicolay, Calogero Ponzo, Frédéric Pilotta, Joshua Lizati, Fabrice Pavone (T1). Masson

Après être à nouveau passé au bord de la relégation, Couthuin veut vivre une saison sereine avant d’envisager la suite.

C’est un renouveau qui semble se dessiner à Couthuin. Après deux saisons de galère, terminées au bord de la relégation, le club veut repartir de l’avant. Nouvel entraîneur et un noyau largement élargi. «Il y avait des lacunes au niveau du noyau, regrette Eddy Humblet, le président couthuinois. On désirait l’étoffer et augmenter le niveau footballistique de Couthuin.» À la tête du club depuis un an et demi, Eddy Humblet veut en finir avec la mauvaise période: «Ça fait deux ans qu’on galère, il fallait changer les choses. J’ai dû sacrifier des matchs de la P4 pour aider la P2, ça ne doit plus arriver.»

Année de transition

Le club s’est séparé d’une grande partie du noyau et de l’entraîneur Walther Zarnowski. «Le cas de Walther s’est décidé avec le comité, on a fait un choix.» Et le choix s’est porté sur Fabrice Pavone, notamment passé par Flémalle, Seraing et Esneux. «J’ai été contacté par Maurice Mattard, qui a vu que j’étais libre, et j’ai finalement obtenu le poste d’entraîneur, explique-t-il. J’ai été séduit par le projet de Couthuin et c’est aussi un défi pour moi d’entraîner en P2.» Pour sa première saison à la tête du club, Fabrice Pavone ne veut pas afficher d’ambitions démesurées: «Le club est en pleine reconstruction, l’ambition est de passer une saison tranquille. Je connais peu la série mais je sais que ce sera solide et tout le monde pourra battre tout le monde.» Le nouveau coach de Couthuin se définit comme un bosseur rigoureux dont l’objectif est de marquer un but de plus que l’adversaire. «J’adore rigoler aussi mais après l’entraînement ou le match, précise-t-il. Je suis aussi quelqu’un qui discute beaucoup avec mes joueurs.»

Pléthore d’éléments

Pour aborder cette nouvelle saison, le coach pourra compter sur un effectif important, pour lequel il a eu carte blanche. «J’ai fait venir de bons jeunes et des joueurs d’expérience. Un bon mélange avec la mentalité et la rigueur. Je veux des joueurs qui ont faim, qui sont revanchards.» Des joueurs qu’il a connus dans les différents clubs qu’il a fréquentés, pour composer un noyau très étoffé. «Je compte 30-31 joueurs mais certains descendront inévitablement en P4, explique Fabrice Pavone. Le club a tenu à récompenser les joueurs de P4 qui ont aidé au maintien de l’équipe l’an passé. Ils sont intégrés au noyau de P2, c’est à eux de prouver leur valeur.»

Le premier vrai test de Couthuin aura lieu à Braives, pour la première journée de championnat.


Nos dernières videos