article abonné offert

RONGY

Le festival avait les autorisations requises

Dans nos précédentes éditions, sous le titre «Les petits bémols d’un festival bon enfant», nous évoquions le fait que, selon les renseignements en possession de la police, les organisateurs du So W’Happy Festival disposaient d’une autorisation d’accueillir 8 000 spectateurs au maximum.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 36 des 215 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos