FLEURUS

Grippe aviaire: mesures assouplies

Grippe aviaire: mesures assouplies

(Illustration) EdA

À Couvin, les mesures imposées par l’Afsca (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire) pour lutter contre la grippe aviaire ont été levées.

Elles le seront aussi à Courcelles ce jeudi. Ce n’est pas encore le cas à Fleurus, mais les mesures sont néanmoins assouplies depuis hier.

Une contamination par le virus H5N8 avait été détectée dans un élevage amateur de Wangenies, le 26 juin. Une zone tampon temporaire avait été délimitée, dans un rayon de 3 km autour du foyer. Les déplacements de volaille, d’autres oiseaux et d’œufs à couver y étaient interdits de même que les rassemblements d’oiseaux. Autre mesure principale: le nourrissage ne pouvait se faire qu’à l’intérieur.

Depuis hier, en dehors de la zone délimitée, la vente sur les marchés publics d’oiseaux, espèces aquatiques exclues, est à nouveau autorisée pour les professionnels. Les autres rassemblements sont autorisés (sauf, toujours, pour les oiseaux aquatiques) et pour autant que la volaille ait été confinée 10 jours auparavant.

À l’intérieur de la zone, les déplacements d’oiseaux autres que la volaille sont à nouveau autorisés pour autant qu’ils ne proviennent pas de la zone de restriction ou qu’ils proviennent d’un élevage ou d’un pigeonnier de la zone où il n’y a pas de volaille. Si les oiseaux proviennent d’un commerce où il y a aussi de la volaille, celle-ci ne pourra être commercialisée. Les rassemblements restent interdits, à l’exception des pigeons voyageurs destinés à des vols de concours pour autant qu’ils ne proviennent pas d’élevages où se trouve de la volaille.

Selon l’Afsca, la situation retournera à la normale avant la fin du mois de juillet.


Nos dernières videos