article abonné offert

XXXXXX

«Moi, les nanas qui se la pètent…»

«Moi, les nanas qui se la pètent…»

-

Ce bout de réplique est extrait du récit de vie Entre les murs du prof et écrivain François Bégaudeau. Il y raconte son quotidien dans un collège parisien.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 491 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos