LADEUZE

Bagarre générale à la ducasse: des policiers blessés et des festivités annulées

Bagarre générale à la ducasse: des policiers blessés et des festivités annulées

Quarante policiers ont dû intervenir durant quatre heures pour que la situation se normalise. BELGA

Appelés pour gérer une bagarre entre deux groupes, les policiers ont été pris à partie sur la place de Ladeuze. Il a fallu quarante policiers et quatre heures d’intervention pour reprendre le contrôle de la situation.

Dans la nuit de vendredi à samedi, vers 2h du matin, les policiers de la zone de police Sylle et Dendre sont appelés à intervenir au cœur des festivités de la ducasse de Ladeuze (dans l’entité de Chièvres). Une violente bagarre générale s’est déclarée, sur la place du village, entre deux groupes de jeunes individus. Mais, à leur arrivée, sous l’emprise de l’alcool, les bagarreurs semblent s’être réconciliés et se sont retournés contre les policiers.

Des renforts ont dû être sollicités auprès des commissariats voisins (Belœil, Leuze, Ath, Bruxelles…). Au total, une quarantaine de policiers sont intervenus pour tenter de maîtriser les individus. Les forces de l’ordre ont dû avoir recours au spray lacrymogène, matraques et à un chien policier. Les policiers ont repris le contrôle de la situation vers 6h du matin.

L’altercation a fait des blessés légers, du côté tant des bagarreurs que de la police. Un chien policier a également été blessé dans les altercations violentes.

Le dossier a été mis à l’instruction auprès du parquet de Mons. Plusieurs individus ont été privés de liberté. Après avoir dessaoulé, les individus ont pu être entendus, dans le courant de l’après-midi, par la juge d’instruction montoise, Mme Véronique Laloux.

 

Les festivités nocturnes annulées

 

Au lendemain de cette bagarre sans précédent, les organisateurs de la ducasse et le bourgmestre de Chièvres, Bruno Lefebvre, ont pris des dispositions pour la suite des festivités. «D’un commun accord, sans devoir prendre d’arrêté de police, nous avons décidé d’annuler la soirée de ce samedi, précise le bourgmestre. Celle de dimanche sera limitée à un concert rock à 19h. Quant aux activités et animations plus familiales du dimanche après-midi, elles sont maintenues. Nous réfléchissons également à une mesure d’interdiction d’entrée pour les protagonistes de cette bagarre lors des prochaines festivités locales. Nous ne pouvons laisser passer un tel déchaînement de violence, et particulièrement à l’encontre des forces de l’ordre.»


Nos dernières videos