Sommet du G20 à Hambourg - Retour au calme à Hambourg après des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre

(Belga) Les agents de police épaulés par les forces antiémeutes ont réussi rétablir l'ordre dans les rues du quartier central de Schanzenviertel à Hambourg très tôt samedi dans la nuit, après des affrontements violents avec les opposants au sommet du G20, à l'issue de la seconde journée de conférence.

Le porte-parole de la police d'Hambourg Timo Zill a affirmé avoir été choqué par les émeutes qui ont éclaté en marge du sommet organisé dans la ville portuaire du nord de l'Allemagne. "Nous n'avons jamais connu un tel niveau de haine et de violence", a-t-il affirmé au journal Bild. Le calme est toutefois revenu rue Schulterblatt, où se situe l'ancien théâtre Rote Flora, centre de la scène d'extrême gauche de la ville. C'est de là que les rassemblements contre la réunion des leaders ont été orchestrés. Selon certaines informations obtenues par la police, les agitateurs prévoyaient de viser les forces de l'ordre avec des cocktails Molotov, des pierres et d'autres engins. La police a bloqué l'accès à cette rue. La rive nord de l'Elbe a aussi été rendue accessible à nouveau vers 02h00 du matin samedi, après avoir été bouclée pour la tenue d'un gala dans la salle Elbphiharmonie auquel les dirigeants étaient conviés vendredi soir. De violents affrontements ont eu lieu dans la soirée aux alentours, mais n'ont pas perturbé le déroulé du programme. Samedi, 100.000 personnes sont attendues dans les rues de la ville portuaire pour manifester contre le sommet. (Belga)

Nos dernières videos