Sommet du G20 à Hambourg - La 9e symphonie de Beethoven pour les dirigeants sur fond de manifestations violentes

(Belga) Les chefs d'Etats et de gouvernement ont pu apprécier la 9e symphonie de Beethoven dans la nouvelle salle de concert Elbphiharmonie à Hambourg. La cité était encore prise d'assaut vendredi soir par les manifestants en marge de la seconde journée du sommet du G20.

La police a arrêté 83 participants à des manifestations jugées extrêmement violentes dans la ville du nord de l'Allemagne, et 169 agents ont été blessés. Des vitrines et voitures ont été endommagées par les manifestants, certains masqués, dans plusieurs quartiers, et des pillages ont été constatés. La police évoque une situation "très grave". Les forces de l'ordre étaient donc fortement mobilisées vendredi soir alors que les dirigeants étaient conviés par la chancelière allemande Angela Merkel à un gala dans la salle Philharmonie de l'Elbe. Elle a accueilli, avec son époux Joachim Sauer, les invités de marque, dont le président américain Donald Trump et son épouse Melania, sa fille Ivanka et son gendre Jared Kushner. Donald Trump est arrivé en dernier, une heure après les premiers convives, en raison de son entretien de deux heures avec le Russe Vladimir Poutine, si bien que le concert a débuté avec 35 minutes de retard. Le tapis rouge a également vu défiler entre autres les leaders argentin, Mauricio Macri, français Emmanuel Macron, canadien Justin Trudeau accompagnés de leurs épouses, ainsi que le président turc Recep Tayip Erdogan. Les présidents de la Commission européenne Jean-Claude Junker, du Conseil européen Donald Tusk et du Fond monétaire international Christine Lagarde faisaient également partie du public. (Belga)

Nos dernières videos