article abonné offert

Des médecins occidentaux au chevet du Nobel chinois Liu Xiaobo

CHINE Des médecins d’Allemagne et des États-Unis doivent rencontrer ce week-end le dissident chinois Liu Xiaobo, atteint d’un cancer en phase terminale, a appris l’AFP, alors que l’état de santé du Nobel de la paix 2010, condamné en 2009 à 11 ans de prison pour «subversion», se dégrade.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 24 des 74 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos