VILLERS-LE-BOUILLET

La Fortis fusionne avec celle de St-Georges

La Fortis fusionne avec celle de St-Georges

L’agence villersoise était une facilité pour de nombreux citoyens. ÉdA – 302073807435

L’agence BNP Paribas Fortis fermera ses portes en septembre. Pour des raisons économiques, elle fusionne avec celle de Saint-Georges.

Installée rue de Huy à Villers-le-Bouillet, l’agence BNP Paribas Fortis vivra cet été ces derniers jours d’ouverture. Le 5 septembre prochain, elle fermera ses portes pour fusionner avec l’agence de Saint-Georges. Les clients – qui «ont été avertis de l’opération», précise Hilde Junius, porte-parole de l’entreprise – devront donc se rendre sur le nouveau zoning saint-georgien, voire aux agences de Huy ou de Wanze, pour effectuer leurs opérations bancaires sur les deux automates disponibles (un troisième ATM sera bientôt installé) et rencontrer leur conseiller.

Pour justifier cette fusion et la fermeture de 30 à 40 autres agences wallonnes, la banque invoque des raisons économiques telles que «la proximité d’autres agences BNP Paribas Fortis, la présence de centres économiques ou commerciaux, la concurrence et la densité de population» ainsi qu’un changement dans les habitudes de ses clients «qui se rendent moins en agence pour leurs opérations et optent toujours pour nos canaux digitaux».

Hilde Junius précise également que la clientèle villersoise devrait «généralement conserver sa personne de contact ou son chargé de relation attitré» car «les fusions d’agences statutaires n’entraînent pas de licenciements forcés; une solution est recherchée pour chaque collaborateur. Les engagements pris vis-à-vis des partenaires sociaux seront respectés».

Également prévenue il y a quelques semaines de cette fusion, Aline Devillers-Saal, bourgmestre de Villers, regrette la perte d’un service de proximité. «C’est embêtant pour le citoyen car c’était une facilité et les personnes âgées pouvaient venir faire des virements. Nous avons de plus en plus d’habitants, le zoning se développe et il y a beaucoup de passage. Le bâtiment se prête pourtant bien à une banque.» BNP Paribas Fortis n’étant pas propriétaire du bien, «nous ne savons pas encore ce que le propriétaire va y faire». Ne reste donc plus actuellement dans la commune que la banque Belfius, également installée rue de Huy.


Nos dernières videos