MARCHIENNE-AU-PONT

PHOTOS | Marchienne-au-Pont transformé en décharge? Le coup de gueule d’une marcheuse Adeps

À Marchienne-au-Pont, il y a bien des endroits qui ne respirent pas la fraîcheur…

+ À LIRE AUSSI | Marchienne, le point noir de la propreté

Agnès Ergo n’a pas goûté le spectacle auquel elle a assisté lors de son passage à Marchienne-au-Pont, le week-end dernier, dans le cadre d’une marche Adeps. Venue spécialement de Tournai, elle a assisté à des scènes de saleté qui lui ont fait pousser un coup de gueule.

«Une fois n’est pas coutume, mais là, vraiment, c’était bien sale sur le parcours! Et aussi en ville! Les autorités communales semblent dépassées,» a-t-elle commenté dans le message qu’elle a posté sur sa page Facebook, photos désolantes à l’appui.

«Il y a un gros souci dans cette région visiblement. Il ne faut pas se dire ‘c’est Charleroi, c’est comme ça’. Il n’y a pas de fatalité, la commune ne doit pas être démissionnaire,» estime celle qui travaille dans le… nettoyage. «Je tenais quand même à le signaler car c’était tellement flagrant! […] C’est un triste spectacle.»

La situation n’est pas nouvelle…

Marchienne-au-Pont reste décidément un point noir pour la propreté de ses espaces publics. Rue Vandervelde, à deux pas de la maison communale, de nouveaux dépôts clandestins sont apparus. Des dizaines de sacs et des encombrants ont été abandonnés à même le trottoir. Et c’est courant dans le périmètre: en l’espace de six mois, les services communaux de la propreté de Charleroi y ont déjà collecté 47 tonnes de détritus (+ Plus d’infos ici).

+ À LIRE AUSSI | Lutter contre les dépôts sauvages de déchets à Charleroi


Nos dernières videos