JUDICIAIRE

Affaire Grégory: Murielle Bolle a entamé une grève de la faim en prison

Affaire Grégory: Murielle Bolle a entamé une grève de la faim en prison

Me Jean-Paul Teissonniere, l’avocat de Murielle Bolle, avait détaillé les conditions de détention difficiles de sa cliente. AFP

Murielle Bolle, la témoin-clé mise en examen dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Grégory Villemin et écrouée à la prison de Dijon, a entamé une grève de la faim ce jeudi.

Elle souhaite ainsi dénoncer ses conditions de détention, a confié son avocat à BFMTV. Cette femme de 48 ans, considérée comme un témoin-clé dans cette affaire criminelle inédite, a été mise en examen vendredi dernier pour «enlèvement».

Placée en détention provisoire, son maintien en prison a été confirmé mardi par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Dijon. Les magistrats avaient estimé que la solution d’hébergement, en cas de libération, présentée par la défense n’était pas adaptée. Son avocat Me Jean-Paul Teissonnière, précisant qu’il cherchait une autre option, avait détaillé les conditions de détention difficiles pour sa cliente.

«Le personnel pénitentiaire de la maison d’arrêt de Dijon se comporte de manière remarquable, avait estimé l’avocat. L’entourage et les gens qui sont détenus avec elle ne se comportent pas de la même manière».


Nos dernières videos