FOOTBALL

Quand un ministre autorise les travailleurs du pays à quitter plus tôt leur job pour aller voir un match de foot

Quand un ministre autorise les travailleurs du pays à quitter plus tôt leur job pour aller voir un match de foot

Evo Morales est un grand fan de football. Reporters/Photoshot

Afin de pouvoir assister à la rencontre de Copa Libertadores qui opposera ce jeudi soir The Strongest de La Paz aux Argentins de Lanus, le ministère du Travail bolivien a envoyé un communiqué autorisant les travailleurs à quitter plus tôt leur boulot!

Prétendre que le football est roi relève parfois de l’euphémisme en Amérique du Sud, ainsi que l’a démontré la dernière anecdote, peu banale, provenant de La Paz, en Bolivie.

Tandis que l’un des clubs phare du championnat national, le Club The Strongest, s’apprête à disputer son huitième de finale aller contre Lanus en Copa Libertadores (l’équivalent de la Ligue des Champions en Amérique du Sud) ce jeudi soir, le ministère du Travail a envoyé un communiqué dans tous les services publics afin que les travailleurs puissent terminer plus tôt leur journée de boulot de sorte à ne pas manquer le début de la rencontre!

Quand un ministre autorise les travailleurs du pays à quitter plus tôt leur job pour aller voir un match de foot
Le fameux communiqué. Twitter
Le fameux communiqué est stipulé comme suit: «Le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Prévision Sociale, à travers la Direction générale du Travail, de l’Hygiène et de la Sécurité professionnelle, pour raison de rencontre sportive dans le cadre de la Copa CONMEBOL Libertadores Bridgestone, être le Club The Strongest, représentant bolivien, et le Club Atletico Lanus de la République d’Argentine, AUTORISE de manière exceptionnelle la tolérance dans le cadre de la journée de travail du jeudi 6 juillet 2017, à partir de 17 h 30 dans le secteur public […].»

Le communiqué précise encore que cette tolérance est appliquée aux personnes disposant d’une entrée pour le match et prévient toutefois que le temps de travail perdu devra être récupéré par la suite…

Il n’empêche que, si cette mesure peut faire sourire chez nous, elle n’est pas un phénomène isolé. En effet, dans les pays sud-américains, il n’est pas rare de décréter un jour de congé extraordinaire lors des jours de matches de l’équipe nationale pendant les grands tournois!

Il arrive donc aussi de temps à autre en Bolivie que les plus hautes autorités du pays accèdent à ce type de proposition pour les rencontres de coupe intercontinentale, mais aussi pour certains chocs du championnat national. Quand on sait que le président Evo Morales est un grand fan de foot – il avait d’ailleurs signé il y a quelques années un contrat d’une saison avec le club Sport Boys Warnes évoluant en D1 nationale -, on comprend mieux comment ce type de mesure est devenue relativement fréquente en Bolivie.

D’ici là que Charles Michel donne congé aux Belges les jours de match des Diables rouges ou des Belgian Cats, il reste une marge…

Nos dernières videos