BELGIQUE

Une surface de 116.000 m2 de graffitis effacés par la SNCB

Une surface de 116.000 m2  de graffitis effacés par la SNCB

ÉdA

La SNCB a effacé en 2016 116.400 mètres carrés de graffitis, soit une surface 24% plus importante qu’en 2014 (93.700 mètres carrés).

En 2015, 105.400 mètres carrés avaient été effacés, ressort-il d’une réponse du ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR) à une question parlementaire écrite du député MR Emmanuel Burton.

La SNCB a pris ces dernières années des mesures visant à effacer plus rapidement les graffitis, a indiqué M. Bellot, rappelant l’existence du projet ‘Rail Eye’. Celui-ci détecte automatiquement les nouveaux graffitis.

L’amélioration du nettoyage est aussi dû à l’amélioration des techniques. Il est apparu que l’huile anti-graffitis utilisée pour nettoyer les trains n’était ni bon marché, ni efficace. Dès lors, la SNCB a, selon le ministre, décidé d’utiliser un enduis pour réhabiliter ses trains.

Dans son plan d’action, la SNCB se concentre davantage sur le nettoyage des trains que sur la traque des auteurs. «L’objectif de cette stratégie est de réduire la visibilité des graffitis», selon M. Bellot. Les plans visant à prendre des mesures permettant de repérer les auteurs ont par contre été abandonnés pour des raisons budgétaire. «Il existe toutefois des tests avec l’appareil DISC (Dynamic Intrusion System Camera)», a rappelé François Bellot. «Ces caméras peuvent être placées à des lieux stratégiques identifiés après une analyse de risques.»

Nos dernières videos