Des matches nuls pas si nuls pour les Rebels de Liège

Des matches nuls pas si nuls pour les Rebels de Liège

Illustration Jérôme Houet

Après une trêve de trois semaines, les Liégeois ont repris en force avec deux matches nuls de très bonne facture face à des poids lourds de la compétition. -

L’équipe première, engagée en 2e division, s’est rendue à Anvers avec une sérieuse envie de revanche (11-23 au match aller). Pourtant fort déforcés, avec un groupe composé de neuf joueurs, nombre minimum requis pour jouer, les Liégeois ont réalisé une rencontre solide. Aux commandes (0-3) durant une bonne partie de la rencontre, les coéquipiers de l’excellent lanceur du jour, Kevin Leys, se sont néanmoins fait rattraper à 4-4 au terme des 9 manches. Faute d’arbitre officiel et ne connaissant pas la règle en cas de partage, les deux équipes décidèrent, d‘un commun accord, de prolonger d’un inning. Mal leur en a pris, car les Anversois en ont profité pour inscrire le point gagnant (5-4).

Cependant, selon le règlement consulté ultérieurement, le match nul, au terme de la rencontre, aurait dû être acté. Affaire à suivre donc...

L’impensable match nul

Le lendemain, la seconde équipe liégeoise retrouvait les Brown Boys de Seraing pour un derby haut en couleur. En grande difficulté au classement de la D3 Est, les Liégeois se frottaient à l’un des favoris de la série. Et pour cause, le match aller s’était clôturé sur une victoire à sens unique pour les Sérésiens (31-2).

Le début de match démarrait d’ailleurs sous les mêmes aspects. Largement aux commandes après deux manches (11-2), les Brown Boys pensaient déjà dérouler vers une victoire facile. Mais tenace et en pleine progression, les Rebels remontaient progressivement (16-9), avant d’exploser lors de la dernière manche avec sept nouveaux points pour accrocher un valeureux match nul.

Un résultat inespéré réalisé grâce aux gros efforts fournis lors des entraînements et de très bon augure pour la fin de saison.


Nos dernières videos