SAINT-GHISLAIN

A Saint-Ghislain, les jeunes ont désormais leur antre

La commune vient d'inaugurer une maison de jeunes, près du centre-ville. Située au milieu des écoles, elle sera le point central d'un véritable îlot dédié à la jeunesse.

Saint-Ghislain pendant l'année scolaire, c'est une petite ville qui grouille de jeunes: ils sont 6800 à fréquenter les écoles du centre-ville, de tout réseau et de tout niveau, du primaire au supérieur. Mais pendant les vacances scolaires, ils sont tout de même 4000 jeunes à vivre sur le territoire de l'entité, et ils aimeraient pouvoir s'occuper.

"Le centre-ville de Saint-Ghislain est assez vieillissant, je ne voudrais pas que les jeunes de la commune aient peur de tomber sur des bandes de vieux", plaisante Fabrice Fourmanoit, premier échevin en charge de la jeunesse. Qui a porté devant le Collège communal une vieille demande des jeunes d'avoir leur propre lieu, qui leur soit réservé et dédié. Des structures d'accueil et d'animation existent déjà, mais ce sont plutôt des maisons de quartiers ou des lieux d'activité en plein air. Il n'y avait pas à proprement parler d'endroit permanent uniquement dédié à la jeunesse.

Depuis ce mercredi 6 juillet, sous l'impulsion du Conseil consultatif de la jeunesse, c'est désormais chose faite: les jeunes ont leur repère près du centre: "L'Antre-Jeunes", une maison de jeunes qui vient d'être inaugurée à l'ancienne conciergerie de l'école Jean Rolland. Coût des travaux: un peu plus de 120 000 euros pour rénover et réaménager le bâtiment.

Responsabiliser les jeunes

Sa situation géographique est idéale: elle est entourée d'écoles, d'installations sportives et culturelles, sans riverains à proximité immédiate et à côté d'un arrêt de bus qui dessert toutes les communes de l'entité. De quoi permettre à tous les jeunes de profiter du lieu.

Qui aura pour objectif de responsabiliser les jeunes. "Nous voulons arriver à ce qu'ils puissent mettre en place des projets pour en faire des citoyens responsables", explique Daniel Olivier, bourgmestre de Saint-Ghislain. "L'objectif est de créer du lien social entre tous ces jeunes, de développer une politique de projets avec eux. Montrer qu'on n'est pas que consommateur, mais également développeur d'activités", poursuit Fabrice Fourmanoit.

Bien entendu, comme dans toute maison de jeunes, l'inévitable kicker est là, ainsi qu'une table de tennis de table, des jeux de société...Car c'est aussi un lieu de détente. Dehors, il y a de l'espace pour installer des filets de volley-ball, des tables de tennis en ciment...Un endroit appelé à devenir un véritable ilôt dédié à la jeunesse.

 

 

Une piscine reliftée

A deux cents mètres à peine de la maison de jeunes se trouve la piscine, qui a eu sa façade partiellement rafraîchie. Dans le cadre de ses ateliers jeunes, la Ville de Saint-Ghislain a mis en place un atelier, encadré par un animateur professionnel, afin de restaurer la fresque ornant une partie des murs de la piscine communale. Trois jeunes ont participé à la réalisation de cette œuvre collective, éclaboussante. 

Sur un autre mur de la piscine, c'est un mur d'expression libre qui a été installé. Les jeunes graffeurs pourront s'y entraîner à leur guise. Les autorités espèrent désormais que ces endroits seront préservés du vandalisme. Le bourgmestre a bon espoir. "Quand une initiative est activement menée par les jeunes, il y a une espèce de police interne qui fait respecter ce qu'ils mettent en oeuvre."


Nos dernières videos