LIÈGE

«Cherche babysitter pour ce soir. Un contact?» Ce Facebook de l’échange de services lancé par un Liégeois

«Cherche babysitter pour ce soir. Un contact?» Ce Facebook de l’échange de services lancé par un Liégeois

Julien Dropsy, passionné de nouvelles technologies, propose «Sneedle». Doc

Un Liégeois de 33 ans dévoile un nouveau réseau social entièrement gratuit. Son nom? «Sneedle». Sa particularité? Il permet des échanges de services simples et rapides entre des personnes pas forcément «amies».

C’est en parcourant son fil d’actualités Facebook que Julien Dropsy, Liégeois de 33 ans, en a eu l’idée. «Je voyais souvent des demandes de services d’amis du genre “ Je cherche un babysitter pour ce soir. Un contact? / Quelqu’un pour me donner un cours de guitare? / Un volontaire pour dépanner demain soir au resto? etc.» Problème avec Facebook, le champ des personnes à même de rendre service se limite le plus souvent aux personnes avec qui vous êtes «amis» ou à d’autres, mais alors de façon indirecte...

«C’est de là que j’ai eu cette idée simple de créer Sneedle et de permettre aux utilisateurs de définir des profils d’aide et/ou des besoins en spécifiant une ou des localisation(s) et une ou des catégorie(s). De cette manière, les personnes peuvent se rechercher simplement et se contacter via un chat intégré. Cela peut aller du simple coup de main au service payant. Il n’y a pas grand-chose à remplir, justement pour rester simple et efficace.»

 

 

Un premier aperçu sur ce nouveau réseau social dédicacé à l’échange de services permet de pointer quelques similitudes avec Facebook. À commencer par le fil d’actualités. Nuance, toutefois, ce dernier voit défiler, pour une localisation déterminée, tout ce qui a récemment été créé en matière de profils d’aide et de besoins. «Cela permet éventuellement de se rendre compte de choses dont on a besoin ou de choses pour lesquelles on pourrait aider», ajoute Julien. Qui indique une autre ressemblance avec Facebook: «Pour encoder la localisation, le service demandé et les tags associés, cela se présente comme des cartes Facebook de statut...»

Gratuit

Bref, l’utilisation de Sneedle est à la fois simple et intuitive. Elle est aussi gratuite. «Je n’en tire aucun bénéfice pour l’heure. En fait, au moment de développer l’application, je me suis aperçu qu’Amazone offrait un an d’hébergement gratuit, à condition de ne pas dépasser un certain volume. Je me suis dit que c’était une bonne occasion de me lancer! Au pire, si ça ne marche pas, je me serai fait la main.»

Une réflexion synonyme de passion, qui transpire à travers Julien. «Ah, mon dada, ce sont vraiment les nouvelles technologies en général, le développement web et mobile ainsi que le monde open source (Java, Android, etc.)» Originaire de Spa et habitant de Soumagne, Julien travaille en tant qu’analyste développeur depuis dix ans pour Network Research Belgium. Son activité complémentaire suit son cours depuis 2011. Et elle ne semble pas prête de s’essouffler...


Nos dernières videos