La police turque place en détention neuf activistes défendant les droits de l'homme

(Belga) Neuf activistes défendant les droits de l'homme, dont deux membres de la branche turque d'Amnesty International, ont été placé en détention mercredi à Istanbul, alors qu'ils participaient à une conférence, rapportent média et ONG.

Les militants affirment que la réunion dans un hôtel se concentrait sur les bonnes pratiques pour défendre les activistes des droits de l'homme en Turquie. L'Association des droits de l'homme (IHD) en Turquie affirme que neuf personnes ont été placées en détention dans la matinée à Buyukada, une île bordant Istanbul, destination touristique populaire accessible par ferry. L'association précise avoir eu vent de ces détentions par hasard, alors que les familles des personnes concernées n'ont pas été mises au courant. Elle juge les mesures arbitraires dans un contexte d'état d'urgence imposé depuis l'an dernier. Le quotidien Cumhuriyet ajoute que les détenus n'ont pas eu droit à un avocat et qu'un ordre de confidentialité a été émis. Le chef de la branche turque d'Amnesty International a été arrêté il y a un mois, de même que 12 autres avocats. Plusieurs groupes de la société civile ont été fermés en raison de l'état d'urgence mis en place après un coup d'Etat manqué en juillet l'an dernier. (Belga)

Nos dernières videos