MARTELANGE

Mariage princier chez les Ardoisiers (Vidéo)

Un prince carnaval de Virton, Jérémy, et Pauline, princesse à Martelange, uniront leur destinée le 9 décembre à la cité ardoisière. Pas commun!

Pauline Warrand et Jérémy Verjans, vous êtes princesse et prince carnaval, mais à part cela, qui êtes-vous dans la vie quotidienne?

Pauline a 36 ans et moi Jérémy, j’en ai 35 ans. C’est exact, nous sommes tous les deux princesse et prince d’un carnaval 2016 de la région, moi à Virton et Pauline à Martelange. Je suis responsable de l’import dans l’entreprise Vétédy et Pauline est assistante familiale ASD à Arlon. C’est la toute première fois dans l’histoire de l’Intercomité carnaval du Luxembourg qu’un mariage aura lieu, né d’une relation entre deux princes de la même année et de comités différents.

Quand et comment vous êtes-vous rencontrés?

Lors d’une belle exposition mise sur pied par Michel Waty à la maison de village de Martelange, exposition sur l’histoire du carnaval de la cité ardoisière de 1908 à 2015. Invité comme prince de Virton, j’ai été présenté à Pauline, et voilà!

Pauline, comment envisagez-vous votre futur mariage et quand aura-t-il lieu?

Les mariages civil et religieux auront lieu le 9 décembre à Martelange, date de notre première rencontre; la partie festive se fera à Mussy-la-ville. Trois princes et une petite princesse feront partie de nos huit témoins: Frédéric 1er (Jacques), Vincent 1er (prince 2014), le prince trompettiste Philippe Van Den Abbeele et Christine Robinet, d’Arlon. À leurs côtés Roger et Irène Barfuss, de la Guggen Suisse de Büren. C’est un prince de Marche, Pierrot Charpentier, qui sera notre traiteur, un prince de Meix-devant-Virton Michael Clausse assurera l’animation.

Beaucoup d’invités pour votre mariage?

Au cours de nos nombreuses activités et sorties carnavalesques, nous avons fait de très belles rencontres et pour les invités de notre mariage, nous ne voulions pas faire de tri, de sélection. C’est la raison pour laquelle quelque 375 personnes seront des nôtres avec nos parents et amis. Parmi ceux-ci plus d’une centaine de la grande famille du carnaval, sans oublier la participation de la fanfare de Habay-la-Neuve.

Jérémy, quand et comment avez-vous demandé la main de votre future épouse?

Un groupe musical de la Guggen Suisse était invité au carnaval de Virton. Nos amis suisses nous ont invités à leur tour chez eux et c’est là, sur la scène devant 350 personnes de langue allemande, il y avait un traducteur, que j’ai demandé à Pauline si elle voulait bien être ma femme. Et heureusement pour moi, elle a dit oui!

Pour le faire-part de votre mariage, vous avez eu une idée originale, pourquoi avoir pensé à la une de notre quotidien?

Nous aimons tous les deux beaucoup notre belle province de Luxembourg et nous savons bien que le média de référence est incontestablement L’Avenir du Luxembourg, proche des citoyens luxembourgeois. Et de plus, votre quotidien a couvert à souhait tous les carnavals de la province et vous nous avez agréablement mis à l’honneur lorsque nous présidions les festivités carnavalesques à Martelange et à Virton.


Nos dernières videos